L'avis de Frédéric

Plus de 10 parties jouées - 24 décembre 2006
 
Indispensable
  preview

Mr. Jack a été pour moi une très bonne surprise. Un jeu aux règles simples, avec un thème qui est parfaitement crédible par rapport au mécanisme assez original du jeu, qui demande assez bien de réflexion et qui se joue en une durée restreinte permettant d’enchaîner les parties, voilà qui avait de quoi me surprendre favorablement.

J’apprécie d’habitude plus les jeux qui demandent du temps pour appréhender les mécanismes de jeu (par exemple, les jeux comme 1830 ou Caylus), et qui souvent sont des jeux dont les règles sont plus difficiles d’accès dans la mesure où les mécanismes sont plus complexes. Toutefois, je suis aussi intéressé par des jeux aux règles simples qui offrent des mécanismes de jeu assez subtils. Mr. Jack fait partie de cette dernière catégorie : des mécanismes de jeu simples qui nécessitent pourtant pas mal de réflexion durant le jeu.

Mr. Jack est un jeu très subtil dans lequel la moindre erreur se payera cash, ce qui est de nature à générer une certaine tension. Par exemple, si vous êtes Jack et que vous négociez mal un tour, le pion « Jack » peut se retrouver tout seul soit dans l’ombre, soit dans la lumière, il est immédiatement identifié et en principe, sauf circonstances particulières, il aura peu de chance de triompher ; dans un pareil cas, la partie est virtuellement terminée. Le fait que l’on puisse faire une erreur fatale dans le jeu ne me dérange guère dans un jeu comme Mr. Jack qui dure à tout casser une demi-heure : dès que cette erreur fatale est constatée, autant mettre fin à la partie de manière prématurée pour en recommencer tout de suite une autre.

Si des jeux qui durent en principe plusieurs heures devaient se terminer de cette manière après 1 heures ou deux, la situation serait évidemment plus frustrante et ces jeux seraient clairement « buggés ».

Mr. Jack est un jeu asymétrique, ce qui n’est pas très fréquent : les objectifs de victoire sont différents selon que l’on joue l’enquêteur ou Jack. La plupart des jeux asymétriques ont aussi pour particularité que les situations de départ des joueurs sont différentes. Ici, ce n’est pas à proprement parler le cas, car les joueurs n’ont pas de « position de départ » : les joueurs ne démarrent pas d’une zone du plateau et n’ont pas de pions qui leur sont attribués, mais ils vont devoir utiliser différemment les capacités qui leur sont offertes par le plateau et les personnages qu’ils devront choisir dans un ordre déterminé.

Inévitablement, la manière de jouer de l’enquêteur sera différente de celle de Jack au point de rendre le rôle de ce dernier plus difficile à jouer. Comme beaucoup d’autres, j’ai pu remarquer qu’il était beaucoup plus difficile de gagner avec Jack qu’avec l’enquêteur. Le jeu de l’enquêteur est un peu plus stéréotypé au début de la partie : dans les premiers tours, vous devez vous arranger pour que la moitié des jetons se trouve dans l’ombre et que l’autre moitié soit dans la lumière. Pour Jack, c’est à mon avis moins simple, il doit essayer de se retrouver systématiquement dans la situation de la plupart des personnages qui n’ont pas été innocentés, tout en essayant de rester dans l'ombre pour pouvoir s'échapper, mais si l’on perçoit trop que le pion Jack essaye de se fondre dans un groupe de pions, il risque de se dévoiler. Pas simple à jouer Jack…

Certains semblent critiquer ce déséquilibre entre les deux rôles. Pour ma part, cela ne me pose guère de problème. A nouveau, ramer dans une partie de plusieurs heures parce que l’on joue un camp défavorisé est gênant, mais pas dans une partie de courte durée. Au contraire, ce déséquilibre manifeste permet une plus grande « rejouabilité ». Quel serait l’intérêt de changer de rôle s’il n’y avait pas de différence fondamentale entre eux ? En outre, un joueur qui connaît déjà le jeu pourra jouer Jack tandis qu’un novice débutera de manière plus simple et amusante en jouant l’enquêteur. D’habitude, un jeu provoquant d’office un déséquilibre entre les situations des joueurs est un jeu communément considéré comme « buggé », dans Mr. Jack un tel déséquilibre est un atout assez appréciable !

Vous découvrirez aussi que le jeu permet des petits coups tordus qui provoquent une fin de jeu anticipée. Par exemple, si Miss Stealthy est Jack, ce dernier peut facilement remporter la partie dès le deuxième tour. Vous pouvez découvrir ce coup par vous-même ou trouver les explications ici. Certains trouveront qu’il s’agit d’une bizarrerie, moi je trouve qu’il s’agit d’une espèce de petit bonus amusant fourni avec le jeu.

Mr. Jack présente plusieurs caractéristiques de jeu fort appréciables : c’est un jeu simple et subtil d’anticipation et de planification : durant les tours de jeu impairs les joueurs savent quelles seront les quatre cartes personnages qui pourront être choisies lors du tour suivant et l’ordre dans lequel chaque joueur pourra les choisir. Il conviendra aussi de choisir un personnage en fonction de ceux qui pourront être choisis par l’adversaire. Parfois, on choisit un personnage pour en obtenir un avantage immédiat, parfois, pour ne pas le laisser à l’adversaire qui en profiterait plus que vous. De plus, vous devrez choisir vos personnages et calculer leurs déplacements en fonction des personnages dont vous pourrez éventuellement disposer lors du tour suivant. Ces choix doivent être mûrement réfléchis car ils sont à la base du jeu. La réflexion devra porter sur les capacités de l’adversaire à vous identifier en tant que Jack ou à s’enfuir si vous jouez l’enquêteur. De ce point de vue, Mr Jack est un jeu très intéressant dans la mesure où les choix ne sont pas trop compliqués pour des joueurs occasionnels, mais suffisamment complexes pour intéresser des joueurs habituels.

Mr. Jack peut être sujet à analyse paralytique mais dans une mesure qui ne m’apparaît pas trop dérangeante.

Le jeu est, en partie, influencé par le hasard lié au tirage des cartes personnage. Ce hasard n’est toutefois pas rédhibitoire dans la mesure où il a été intégré avec intelligence et que la victoire est essentiellement déterminée par les choix des joueurs. Mr. Jack démontre, contrairement à trop d’autres jeux, que le hasard peut apporter un plus en terme de "rejouabilité" : il permet à chaque partie d’être différente tout en ne sabotant pas les choix tactiques des joueurs. En outre, le hasard n’influence réellement le jeu que durant les tours impairs car lors de ceux-ci, seule la moitié des cartes personnages est tirée au hasard, tandis que l’on connaît les personnages qui seront disponibles lors des tours pairs et l’ordre dans lequel les joueurs pourront les choisir.

Le matériel est pratique et de bonne qualité, les illustrations sont très réussies. Deux petits défauts sont à relever : le bord des cartes suspect permet d’identifier de qui il s’agit et la case becs de gaz située au dessus de la case verte représentant un square avec une statue (au centre du plateau) est de couleur gris clair alors qu’elle devrait être gris foncé. Pas de quoi fouetter un chat.

Le thème est vraiment bien rendu et est très crédible pour un jeu de ce type. Le jeu génère en outre un peu de suspens.

En conclusion, Mr. Jack est un jeu très réussi et très original qui devrait plaire à tous les types de joueurs. Un indispensable du jeu à deux.

 
  • Originalité de la mécanique de jeu
  • Thème très crédible
  • Simplicité des règles
  • Pour tous les types de joueurs
  • Très grande "rejouabilité"
 
  • Petits défauts du matériel de jeu (sans gravité)

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension