Thème du jeu


Le jeu se déroule en trois manches. Lors de chaque manche les joueurs achètent des marchandises et les chargent dans leurs navires dans les ports. Après chaque manche, les joueurs reçoivent de l'argent pour les navires avec la cargaison de plus grande valeur et pour les monopoles dans les quatre types de marchandises.

Cela ressemble à quoi ?


Medici vs Strozzi - 1
Medici vs Strozzi - 2
Medici vs Strozzi - 3
Medici vs Strozzi - 4
 

L'avis de Xavo

1- De 3 à 5 parties jouées - 28 août 2007
 
Très Bon
  preview

Medici est un trésor de subtilités et de finesse. Il y a plusieurs décisions à prendre : combien de tuiles sortir du sac, à combien évaluer le lot proposé, ou placer un lot acheté et ou placer ses différents bateaux. Quand vous retournez une tuile, vous devrez à chaque fois vous poser toutes ces questions. Ce qui fait la subtilité du jeu est que le prix que vous donnez au lot sera le prix auquel vous achetez celui-ci si l'adversaire le refuse. Ainsi, il vous faudra évaluer tout ce qui est cité plus haut pour vous, mais aussi pour votre adversaire. Sans oublier que l'acheteur prend la main et que le vendeur la perd. Sans oublier non plus que vous achetez avec vos points de victoire car le plus riche est déclaré vainqueur !

Une fois que vous avez commencé à maitriser comment optimiser vos gains et donc à quel prix acheter, vous commencez à entrevoir le jeu de blocage. Les joueurs partagent en effet trois quais où ils amarrent leurs bateaux. Ils sont en compétition sur chacun des quais pour possèder le plus fort total de marchandises et le plus grand nombre de marchandises d'un type. Chacun de ces deux points pouvant rapporter de l'argent (donc des points de victoire) en fin de manche. Ainsi, prendre un lot qui vous rapporte peu mais qui évite que votre adversaire gagne beaucoup est important.

Le jeu est vraiment riche mais cela constitue son point faible : lors de la première partie, il est trés difficile de proposer un prix pour un lot de marchandises. Il faudra réaliser d'autres parties pour prendre du plaisir à jouer à Medici vs Strozzi. Ma douce et tendre, peu joueuse, n'a jamais voulu y rejouer.

Inspiré de Médici, un jeu d'enchères du même auteur, cette version pour deux surclasse son grand frère en terme de plaisir de jeu pour qui aime se triturer les méninges. R.Knizia s'était déjà illustré dans le domaine du jeu à deux avec le génial Seigneur Des Anneaux - Confrontation, dans un tout autre style. Il s'agit cette fois-ci d'un jeu de majorité et d'enchères pour deux joueurs : rares sont les jeux de ce type, surtout d'enchères, pour deux et rien que pour cela, il mérite votre attention si vous aimez le genre.

 
  • Subtil
  • Tres subtil
  • Interactif
 
  • Laid
  • Première partie destabilisante
1 commentaireMasquer
 

Premières Impressions de Grunt

De 1 à 2 parties jouées - 17 juin 2007
 
Indispensable
  preview

A la première partie, on reste perplexe. Quel prix proposer pour tel lot? Arrive-t-on a faire des bénéfices ou non?

Comme dans Medici, un joueur va proposer de 1 à 3 marchandises en lot à la vente. On propose un prix:
- soit l'adversaire l'achète avant nous,
- soit on est obligé de l'acheter pour ce prix.

Quand on achète un lot, on peut donc le charger sur un de nos 3 bateaux (qui peuvent stocker respectivement 3, 4 ou 5 marchandises) qui doit alors être assigné à un port précis pour la manche. On dévoile alors aussi un peu plus notre jeu.

Mais acheter un lot donne aussi un avantage non négligeable: reprendre la main pour proposer le lot suivant, ce qui devient crucial pour la gestion de la fin de manche. On ne peut pas en effet proposer un lot qu'on ne peut stocker, mais on peut acheter un lot pour le mettre à la mer (notamment si on ne peut pas le stocker). Si par exemple, je propose un lot de 3 marchandises et que mon adversaire ne peut en charger qu'une, les 2 options pour lui pour l'achat deviennent:
- me laisser le lot
- acheter le lot pour le défausser et n'en tirer aucun bénéfice
A cela s'ajoute que si le lot me permet de finir tous mes bateaux, la manche se termine immédiatement. Cette subtile pression est d'autant plus présente de part le contrôle sur le jeu (inhérent au mode 2 joueurs).

Une marchandise influence de 3 manières la qualité d'un lot:
- elle possède une valeur, celui qui a le plus grand total de valeur dans chaque port gagne 20 florins
- elle possède un type, qui influence des échelles type "tir à la corde" de 1 cran (ou 2 pour la marchandise de valeur 0), pouvant faire gagner de 10 à 30 florins
- elle occupe une place dans un des bâteaux, conditionnant la fin de manche
La combinaison du lot lui même pourra, fonction du hasard de la pioche, bien correspondre à un certain port/objectif. Tout cela complique fortement l'évaluation et on se retrouvera assez souvent à dépenser plus que de raison: Medici et Strozzi font de bien piètres marchands s'ils dilapident leur fortune. Reste que le gagnant dans ce cas sera celui qui aura le plus résister à la spéculation ambiante. Car le but reste d'être le plus riche, ou parfois juste le moins pauvre.

J'avais peur d'une simple adaptation du jeu sans réél ajout, et je me demande si au final je ne préfère pas ce Medici vs Strozzi au Medici originel (certes ici un peu plus matheux). Bref un régal!

 
  • Simplicité de la règle
  • Bonne adaptation de la proposition "à la Medici"
  • Les 3 tailles des bâteaux restreintes
  • Les multiples influences d'une marchandise
 
  • La lisibilité de certaines marchandises (et des couleurs proches sur les ports)
  • La difficulté pour évaluer les lots
Aucun commentaireMasquer