microphone

L'interview de Stéphan

Pouvez-vous vous présenter ?
Jeune gaumais de 30 ans, je sauve le monde tous les jours dans ma grande tour de métal et d'acier

pour nourrir ma famille de 5 petits oursons si mignons

Alors pour décompresser, j'ai découvert un moyen extraordinaire

Je joue je joue pour oublier mon ordinaire ...

et de façon plus prosaique ...
Anthropologue, journaliste et sociologue de la famille, je suis formé sur tout ce qui touche à la culture et à la société. En pratique, je travaille pour une banque dans le domaine des fonds d'investissement ;-)
D'où vient votre passion pour le jeu de société ?
Je suis avant tout un joueur explorateur. J'aime découvrir de nouveaux jeux et les faire partager à mon entourage. C'est ce côté un peu "social" qui me motive le plus et il n'est pas rare de me voir à droite à gauche pour faire des démonstrations, participer à des salons ou tout simplement expliquer des jeux lors de soirées.

Je joue depuis pas mal de temps déjà. On jouait beaucoup dans ma famille et ce dès le plus jeune âge. Mon premier jeux "à l'allemande" c'est Alaska que je pratiquais déjà avec mon papa il y a plus de 20 ans. Excellent jeu d'ailleurs même selon les critères actuels.

Mon expérience du monde du jeu est très éclectique. Jeux de sociétés, jeux de rôles, jeux de figurines, jeux de cartes; j'ai un peu touché à tout avec plus ou moins d'attrait. En 1998, j'ai participé à la création d'une ludothèque et à son fonctionnement pendant plus de 5 ans. Après une courte pause de deux ans, j'ai redécouvert le plaisir du jeu de société grâce aux soirées organisées dans ma région.

Depuis je ne manque plus une occasion de jouer, de faire jouer ou de partager ma passion !

Passer du temps avec des amis, décortiquer des mécanismes astucieux, amusants, se plonger dans des mondes imaginaires, relever des défis ou partager un peu de rêve, la liste est longue de ce qui motive mon amour pour le jeu.

Mais c'est surtout depuis que je cotoie des personnes partageant cette même passion que je connais un vif regain d'intêret pour ce loisir.
Quels sont les jeux qui plaisent au plus grand nombre et qui vous ont déçu ?
De manière générale, en dehors des échecs et du go, je n'accroche pas vraiment aux jeux abstraits ou excessivement mathématiques.

Pas que je sois allergique à la beauté froide et austère des mécanismes, ni à la reflexion pure mais plutôt au manque cruel de rêve et d'évasion.

J'aime quand le thème est présent et qu'il est intégré dans les mécanismes d'un jeu. Un jeu doit raconter une histoire, proposer une aventure à mettre en commun, faire rêver. Bien souvent les jeux abstraits manquent cruellement de cette parcelle d'imaginaire. (bien qu'il existe de belles exceptions comme les jeux de chez Jactalea qui racontent de merveilleuses histoires)
Quels sont les jeux que vous défendez lorsque tous les accablent ?
ceux qui souffrent de trop faire appel à la chance et au hasard, ceux que l'on juge pour cela incontrolables ...

alors que la chance et juste une variable supllémentaire à maitriser.
Quels sont les mécanismes que vous appréciez le plus ou le moins dans le jeu de société ?
Je n'ai pas de préférences quant aux mécanismes des jeux. Il y a des mécanismes où je me sens plus à l'aise (majorité, placement, programmation, enchères) et d'autres moins (rapidité) sans plus.

L'important n'est pas le mécanisme mais la façon dont il a été utilisé pour notre plaisir ludique.

Avec l'étincelle de rêve, n'importe quel mécanisme peut donner naissance à des heures de plaisirs. Tout le génie des créateurs de jeux.
Quelle est, selon vous, la recette d'un jeu réussi ?
Il n'y a pas de recettes miracles pour un jeu mais autant de joueurs différents avec des rêves, des envies et des désirs différents - et autant des façons différentes d'y jouer.

Et comme le jeu se joue avec ces personnes, j'aurais tendance à dire qu'un bon jeu est un jeu qui sera choisi pour plaire aux personnes avec lesquels on y jouera.

Un jeu est une expérience que l'on forge en commun, avec les autres ... et dieu sait le nombre de jeu qui paraissent fades avec les uns et terriblement amusant avec d'autres.

Un bon jeu, ce sont de bons joueurs !

La question habituelle : "S'il ne devait en rester qu'un ?"
Les aventuriers du rail

Le rêve d'un petit garçon qui a toujours aimé les petits trains.

Un jeu intergenerationnel à la saveur unique qui plait à tous : joueurs avertis et joueurs occasionnels, enfants et grands parents, garçons et filles ...
Pourquoi participez-vous à l'aventure LudiGaume ?
Pour partager avec tous le plaisir de se retrouver un peu de temps autour d'un bon jeu.