Thème du jeu


L’un des participants joue le rôle du maître d’œuvre. Sa mission : décrire une illustration rigolote en donnant aux autres joueurs autant de détails que possible.

Pendant ce temps, ses camarades dessinent la scène décrite. Une fois que le sablier s’est écoulé, les joueurs s’échangent leurs œuvres. Plus leurs croquis comportent de critères mentionnés sur la carte d’illustration, plus les participants remportent de points.
 

Premières Impressions de Sébastien G.

De 1 à 2 parties jouées - 11 décembre 2009
 
Très Bon
  preview

Qui ne s'est jamais escrimé sur un petit bout de papier à essayer de faire deviner aux autres joueurs ce que représente cet infâme gribouillis dont on est l'auteur ? C'est d'autant plus rageant quand on passe juste après l'artiste de la table, le Léonard de Vinci en herbe, qui réussit à produire un chef-d'œuvre en seulement deux coups de crayons.

Et bien Identik est fait pour ces gens-là. C'est même indiqué sur la boîte : "Un jeu de dessin pour ceux qui ne savent pas dessiner !". Et c'est vrai.

Le plus important dans Identik n'est pas de savoir dessiner, mais de capter le maximum d'informations données par le maitre d'œuvre (c.-à-d. le joueur qui décrit l'image aux autres), et de les reproduire... et ce en seulement 90 secondes ! Plus un dessin respecte les dix critères indiqués sur la carte (qui sont bien évidemment cachés lors de la description), plus son auteur marque de points (avec un super-critère déterminé aléatoirement en début de chaque manche qui rapporte deux points supplémentaires). De la même façon, le maitre d'œuvre marque un point pour chacun des critères reproduit par au moins l'un des dessinateurs.

Autant dire que c'est souvent la panique pendant 90 secondes : le maitre d'œuvre essaie de caser un maximum de détails, alors que les "artistes" sont perdus sous le flot continu d'informations et n'arrivent pas à suivre le rythme. Bonne ambiance garantie ! Sans compter les fous rires lorsqu'on compare les "chefs d'œuvre" à l'original en fin de manche.

Seul gros regret qui vient noircir le tableau : pourquoi donc ne pas avoir fourni des tableaux effaçables en lieu et place des blocs de papier ?!? Quel gâchis aurait alors pu être évité !

Sans être un jeu complètement indispensable, Identik est un générateur de bonne ambiance et de rigolades, qu'on pourrait comparer à Gambit 7 en terme d'intérêt, d'accessibilité et de convivialité. Un vrai bon jeu familial, idéal à l'approche des fêtes de fin d'année !

 
  • Générateur de bonne ambiance
  • Parfait pour les nuls en dessin !
 
  • L'artificialité du super-critère
  • Que de papier gâché !
Aucun commentaireMasquer