T'as pas la vf des règles ?

Je lisais encore un nième topic sur TricTrac (ben oui c'est le forum du geek francophone) où un joueur demande la règle en français d'un jeu acheté dans une autre langue et qui est également édité en français.

Et là, c'est reparti pour un tour :

  • j'ai acheté le jeu en allemand car il est beaucoup moins cher que la version française

  • c'est pas moi qui l'ai acheté mais un ami

  • je l'ai acheté en allemand car je n'avais pas envie d'attendre et puis il n'y a pas beaucoup de texte

  • je ne comprend pas pourquoi les éditions françaises sont plus chères

  • je préfère lire la règle avant d'acheter

  • ...


Puis suivent les senpiternelles réponses :

  • tu n'avais qu'à pas l'acheter en allemand, t'es coincé maintenant

  • je ne comprends pas les éditeurs qui ne mettent pas en ligne leurs règles

  • pourquoi les éditeurs ne font pas des règles multilangues

  • ...


Je me dis encore une fois que c'est reparti pour un tour. Ce type de situation arrive régulièrement et le débat est chaque fois relancé. Et au final, on arrive toujours aux mêmes camps dans la discussion. Ceux qui comprennent les éditeurs et leur "protectionnisme" et ceux qui ne comprennent pas la position des éditeurs.

Personnellement, je n'ai pas de solution à ce sujet mais on peut lister une partie des faits :

  • les éditeurs qui investissent dans une édition française ont pour but de vendre leurs boîtes

  • les éditeurs qui investissent dans une édition française n'ont pas pour but de faire vendre les boîtes dans une autre langue

  • des éditeurs étrangers préfèrent vendre leurs droits que de gérer eux-même la version dans une autre langue. Car cela nécessite une connaissance du marché, pas forcément facile pour des étrangers

  • les joueurs sont toujours mécontent sur le prix des jeux, c'est humain

  • les geeks pensent être le fond de commerce des éditeurs, je n'en suis pas certain dans tous les cas.


De toutes façons au final, une copie de la règle en français circulera rapidement sous le manteau après la disponibilité de la version française. Est-ce légal ? Perso, je ne crois pas mais je ne suis pas juriste et donc ne me permettrai pas d'apporter la réponse à cette question. A chacun de juger en fonction de sa conscience.

Mais combien représentent les geeks qui réclament, critiquent, se plaignent dans les ventes des éditeurs ? Une centaine de boîtes ? Deux cents ? Difficile à dire, seuls les éditeurs pourraient nous répondre.

La version française est un bien pour nous tous geeks et non geeks car elle permet d'ouvrir le jeu de société au plus grand nombre en offrant la chance de découvrir un bon jeu aux joueurs occasionnels qui fréquentent les boutiques spécialisées et qui achètent sur une envie, sur un bonne introduction au dos de la boîte, des belles illustrations. Et ces joueurs découvriront ensuite d'autres jeux car ils trouveront les jeux dans leur langue bien confortables. Et ce sera NORMAL pour eux ! Et dans tout cela, pour nous les geeks, les éditeurs auront plus de moyens et pourront nous offrir plus de bons jeux. Tout le monde y gagne.

Personnellement, je continuerai à acheter des versions françaises des jeux tout comme je continuerai à jouer avec des jeux en allemands ou en anglais mais il est vrai que si la version française est annoncée, j'attenderai cette dernière même si cela prend un peu plus de temps. Et cela me laissera le temps de voir ce que les joueurs pensent réellement des jeux et si c'est toujours un achat envisageable.

C'est un petit mot qui n'apporte rien au débat mais dans lequel j'ai envie de rappeler que nous sommes dans une société de consommation où il y a des gens qui vendent dans le but de gagner de l'argent et d'autres qui achètent pour assouvir leur passion ou passer le temps lors de leurs loisirs.

Et enfin, je suis convaincu que la règle d'un jeu est son âme et que l'on a beau avoir les plus beaux pions, les plus belles illustrations ou les plus belles cartes du monde, sans la règle le matériel ne vaut rien. Donc, la règle est le cœur d'un jeu et donc la copier, je crois, est comme copier de la musique. Ce n'est pas bien.

Bon courage aux deux camps et bons jeux...
Par LudiGaume - 30 octobre 2008

9 commentaires

  1. _seb_ 10:23 30.10.2008

    Tout à fait d'accord avec toi François. J'ajouterai pour ma part que les quelques euros de plus que je dépense aujourd'hui entre une VO et une VF représentent un (petit) investissement. Pour prendre l'exemple de Filo, les euros gagnés sur "L'année du dragon" ou "L'âge de pierre" où seule la règle nécessite une traduction permettent à cet éditeur de travailler sur des traductions plus ambitieuses de jeux un peu moins "grand public" comme c'est le cas actuellement pour "1960".

  2. limp 11:35 30.10.2008

    Bien résumé.
    Très bon article.
    Ce qui est dommage, c'est que dans ces débats récurrents, le ton monte systématiquement et que peu arrivent à essayer de comprendre la façon de voir de l'autre camp... quand encore on ne comprend pas de travers.

    Et effectivement, ceux qui auront acheté la version allemande de "Palais royal", même s'ils l'ont avant (et moins cher), ne pourront y jouer au final qu'après les patients qui auront attendus la VF.

    Pour ma part, je ne me retrouve pas dans un camps ou dans l'autre car il m'arrive de prendre tout aussi bien la VO que la VF (et ce n'est pas automatiquement dû au fait qu'il y ai ou non du texte dans le jeu, autre thème récurrent aux traductions de jeux.)

  3. Raphaël 21:24 30.10.2008

    Ce n'est pas juste une question de sous!
    Le problème, c'est quand tu ne sais pas qu'un jeu va être traduit.
    Je préfère un jeu en français (même si je lis et j'écris l'anglais aussi bien que le français); ainsi j'attends la sortie de Battlestar Galactica dans la langue de Montaigne; j'aurais aimé avoir 1960 en français, mais voilà, quand je l'ai acheté, je ne savais pas qu'une traduction était prévue.
    Bref, il m'arrive d'acheter des jeux en anglais, faute de mieux; pour les jeux allemands, ben j'écume le net à la recherche d'une traduction.

  4. LudiGaume 22:01 30.10.2008

    Raphaël, je comprend ta situation pour l'avoir vécu également. Mais cela ne change rien au fait que tu n'achèteras pas le jeu en français si tu possèdes déjà le jeu original.
    De plus, dans le post sur TT, le joueur semble être au courant que la VF sortait en même temps que le jeu original.

  5. Raphaël 22:41 30.10.2008

    Ce serait bien qu'il n'y ai pas ou peu de retard dans les parutions entre vo et vf (comme les actuelles sorties Filosofia) ou, à défaut, que les éditeurs annoncent haut et fort leur intention de sortir une vf (comme ce fut le cas pour Agricola par exemple); même s'il faut attendre quelques mois voire plus, le jeu est plus accessible et puis je soutiens toutes les initiatives qui défendent notre belle langue de près ou de loin.
    C'est volontiers que je paie quelques euros supplémentaires pour une vf, mais si j'ai acheté la VO, il est hors de question que je paie le prix une seconde fois.
    Dans tous ces cas d'ailleurs, je n'ai jamais du attendre qu'une vf sorte officiellement pour dégoter une traduction dans une des langues que je pratique.
    Est-ce pour autant immoral de copier la règle de la vf? Comme je l'ai écrit plus tôt, ce cas de figure ne s'est jamais présenté à moi, mais remarquons quand même que nombre d'éditeurs mettent leurs règles en ligne.

  6. kouyne 10:34 03.11.2008

    en préalable, je dirais que je comprends tout à fait l'intérêt économicoludique des VF.
    mais comme le dit François dans son texte initial, je m'interroge sur l'impact réel chiffré qu'aurait une mise à disposition des règles en ligne par l'éditeur.
    Ystari est édité aussi en allemagne, les boîtes sont réellement moins chères; pour autant, on trouve les règles de tous les jeux sur le site de l'éditeur. est-ce que réellement cela a un impact sur le volume des ventes ?
    je finis par me demander si cet argument économique en est vraiment un ? et si en fait comme le souligne François, ça ne concerne pas qu'une poignée de joueurs qui de toute façon, comme il le dit aussi, ne sont pas la cible commerciale principale de Filosofia.
    au final, est-ce que l'éditeur n'aurait pas au contraire tout à gagner à diffuser la règle pour conforter son client potentiel dans ses choix et éviter des erreurs ludiques ?
    et en terme de communication, la poignée de joueurs qui s'énervent mais qui le dit plus fort que les autres, s'apaiserait et là aussi, Filosofia pourrait tirer profit d'une prescription positive.

  7. AL 16:18 10.11.2008

    Je vais peut-être remettre un peu d'huile sur le feu.
    Je préfère acheter les jeux en version française mais j'ai quand même acheté "A l'ombre des Murailles" en allemand à Essen. Par contre, j'ai acheté "Palais Royal" en français et malheureusement, j'ai constaté qu'un point de règle était faux ou tout au moins très ambigu. Les points de déplacement gagnés ne permettent pas de déplacer un seul serviteur mais tous les serviteurs (sur le plateau) que vous désirez à concurence du nombre de points de déplacement gagnés. Mais vous aurez certainement rectifié de vous-même.

  8. the_real_hnk 23:36 11.11.2008

    @kouyne

    Je ne pense pas qu'ystari ait beaucoup à perdre à mettre ses règles en ligne car que leurs jeux soient vendus en france ou en allemagne c'est un de leur produit qui est vendu (excepté pour la gamme ystari plus).

  9. Jean-François 16:59 15.11.2008

    Si les éditeurs ne pensaient pas que les geeks aient rééllement une importance, ils n'enverraient pas leurs jeux aux webmasters et autres amateurs dits éclairés, il ne participeraient pas sur les forums et ils n'essairaient pas de lancer des buzz sur internet.
    Le bouche à oreillle est essentiel pour un marché encore jeune tel que celui des jeux de société.
    Et finalement c'est peut-être pas plus mal quand on voit ce que sont devenu certains autres marchés soit disant plus mûres. Mais ça c'est un autre débat.

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension