L'Info ludique sur YouTube : du neuf avec du vieux ?

Quand ma fille de 12 ans cherche de l’info sur Internet, elle ouvre Youtube et utilise le moteur de recherche du dit-site. Le moteur de recherche de Google, c’est quasiment de la programmation pour elle. On en est là. Les jeux de société n’échappent pas à cette tendance de fond. Ludovox et Trictrac sont maintenant sur Youtube. Si vous voulez en savoir plus, Trictrac a plutôt bien analysé, je trouve, ce phénomène dans une vidéo (Eh oui !). Quoiqu'on en pense, le streaming vidéo et Youtube en particulier sont devenus incontournables aujourd’hui et j'ai trouvé pas moins de 29 chaines sur notre loisir (pas toujours encore en activité). Alors qu'est-ce que cela change par rapport à un site comme Ludigaume par exemple ?

Cela ne change en fait pas grand-chose au contenu. La majorité de ces chaines proposent des présentations de jeux de société avec ouverture de boite ou non, avis ou non, dans des tops ou non… etc. Viennent s’ajouter des interviews et quelques rares sujets sur la pratique, le monde des jeux de société voire la fabrication des jeux. La seule différence avec l'écrit semble être qu’il faille posséder une étagère Ikéa pleine de jeux derrière soi pour parler des jeux de société en vidéo !

Il y a pourtant quelques différences.

La monétisation des contenus est, je crois, amplifiée avec les chaines YouTube. Selon cet article, il y a bien des façons de devenir un youtubeur riche et célèbre :

• YouTube rémunère via la publicité. Pour gagner plus, il faut augmenter « l’engagement à sa chaîne » : faire en sorte que la personne regarde plus qu’un certain temps (avec un long générique par exemple…), qu’elle commente, qu’elle « like »…etc. Dans un souci de transparence tout à fait remarquable, le Culte du Jeu nous apprend qu’avec ses vues en 2018, la chaîne a rapporté 146 euros de revenus et Matthieu annonce un gain pour sa chaîne de 250 euros en un an et demi de vidéos. Nous parlons ici des rétributions de YouTube pour la publicité.

• Selon l’article, il est possible de présenter les produits de marques et de se faire rétribuer pour cela par ces marques. Je ne sais pas si cela existe dans le monde du jeu et je n’y crois guère. Par contre, depuis le début du siècle, les sociétés du secteur envoient des jeux au petit monde de l’internet ludique pour que l’on parle de leurs jeux.

• Le youtubeur ludique peut également recourir au financement participatif pour un projet ou pour du soutien. Es-tu Game touche 631 dollars canadien par mois via la plateforme Patreon. Cela me parait énorme mais c’est le chiffre affiché…. Utip verse à Matthieu environ 4 euros par mois pour les usagers qui viennent sur Utip pour regarder des pubs.

• Enfin, il est possible de vendre ses propres produits (la chaîne sert alors à vous faire connaitre). On trouve ainsi pas mal de boutiques sur la plateforme : Le Passe Temps, Philibert, l’imaginaire (l’école du jeu), Le valet de cœur (Zone jeux de société) ou la boutique Univers Ludo (professeur Boardgames). Une chaîne est liée à un pub ludique (La Société des jeux) mais antérieure à la création du lieu. Matthieu a un partenariat avec Philibert : ce dernier le rémunère 5% environ des commandes (12/13 commandes passées). MisterZombi a également un partenariat avec Philibert.

Deux vidéos sont intéressantes pour mieux comprendre ce sujet : une pour savoir si une chaîne est intéressante pour un éditeur (Ludema) et une autre intitulée les revenus sur YouTube : dans quel but ? (Matthieu). Vous l'avez compris, un pas a été franchi dans la rétribution des "passionnés". Néanmoins, faire une vidéo YouTube, c'est autre chose que de rédiger un papier : le matériel est onéreux pour peu que l'on cherche à gagner en qualité.

J’ai passé pas mal de temps à regarder des vidéos pour préparer cet article...et j'avoue m'être beaucoup ennuyé. J’ai la sensation qu’il faut bien plus de temps, pour l'internaute, pour accéder aux mêmes contenus qu’à l’écrit, sans doute du fait d’une difficulté à être synthétique et clair à l’oral.
Le moins que l’on puisse dire est que ces chaines sont centrées sur le produit (le jeu) et non sur l’activité (jouer). Pour être encore plus précis, je dirai qu'elles parlent même surtout de l'actualité des sorties de produits ludiques (la façon la plus simple pour faire du contenu et en recevoir...). De plus, les jeux ne sont pas traités de façon très clair. Lorsque quelqu'un donne un avis sur un jeu, les conditions de réalisation des parties sont absentes (pour ce que j’ai vu) : on ne sait jamais combien la personne a fait de partie, dans quelles conditions et à combien de joueurs. Ce phénomène existait déjà dans les différents sites et blogs, mais il est, je trouve, encore plus accentué en vidéo que pour le média écrit.
Il y a très peu de vidéos de réflexion ou axées sur un sujet qui ne soit pas un produit. Ce sont les interviews qui finalement apportent le plus de contenus intéressants pour moi. Les sujets abordés y sont très variés et la personne interviewée apporte beaucoup de fond. On notera au passage que les youtubeurs cumulent deux problèmes environnementaux : le streaming vidéo est plus énergivore qu'un blog et ne parler que des produits participent à la sur-consommation. Aucune vidéo, de celles que j'ai pu voir, ne parle d'écologie de toute façon.

Le gros avantage du média vidéo est de personnaliser le propos : on découvre ainsi tout un tas de sympathiques personnes. A l'écrit, l'auteur reste souvent dans l'ombre, coincé entre les lignes. Certes, cette visibilité n'est pas indispensable mais cela donne un peu d'épaisseur au fond.

Je me suis appuyé sur un classement de 20 chaines youtube de la chaîne L’école du Jeu pour mon inventaire. Ici, point de classement, mais une liste triée par ordre alphabétique, dans laquelle j'ai mis deux chaines en avant avec ***.



Les chaines YouTube ludiques
Vous trouverez ci-dessous toutes les chaines YouTube que j’ai identifiées.

2 Joueurs (en veille depuis 6 mois) : présentations de jeux à deux, parties et quelques interviews et vidéos hors-série (JDR, événements).

Archeoludik : la chaîne du conservatoire du jeu vous parle de l'histoire de certains jeux. Bien documentée mais avec une mise un scène un peu poussive et malheureusement plus mise à jour.

C’est qui qui commence ? : Présentations de jeux, avis, parties filmées, peinture sur figurines et événements(PEL).

Déludik : présentation de jeux et explication de règles.

Des jeux sur l'autel : Shadows Of Brimstone et Hooreur à Arkham au menu et d'autres vidéos dont une sélection de sites.

Ecole du jeu : accent québécois pour présenter des jeux, les déballer, faire des tops annuels, quelques interviews et une vidéo intéressante sur l’interaction.

Es-tu Games : des tops, des présentations/critiques de jeux, du donjon, de l’humour et de l’accent québécois dedans.

Extralife.fr : tests de jeux, règles de jeux, du jeu vidéo et émission en podcast JV/JDS.

Girl don’t game : présentations de jeux

Inspired Gaming : présentations de jeux et ouvertures de boites.

Jeux DésCouvre : des présentations/critiques de jeux, un peu de jeux vidéo et une émission avec des invités et d’autres youtubeurs où l’on parle beaucoup jeux avec figurines et de KS.

La Société des Jeux : accent Québécois inside, déballage et présentation de jeux, top, du KS, partie en solo et, plus original, deux vidéos sur la conception des jeux de société.

Le culte du D : Présentations/avis sur des jeux de figs et une série de vidéos pour démarrer dans le jeu de figurines (un ton brut de décoffrage).

Le Passe Temps : des sélections de jeux et quelques vidéos originales (les jeux à jouer en voiture…etc).

Le repaire des jeux : explication de règles dont des vidéos avec les auteurs/l’éditeur et des parties filmées.

Les jeux de Chaps : explications et analyses de jeu

Ludema : présentation de jeux, explications de règles, des tops, beaucoup d’interviews, quatre vidéo « tactique » et des vidéo au contenu très varié dont une série sur le sexisme et le jeu vidéo. Chaîne malheureusement arrêtée aujourd’hui… mais le contenu est toujours en ligne ! ***


Ludiculture : un ton unique et des sujets de réflexion qui m’ont beaucoup plu ***

Ludovox : présentations courtes de jeux, l’info du site et une couverture des événements ludiques. Un bon point : les interviews lors des évènements ludiques (FIJ, Essen…) variées et instructives sur le monde du jeu.

Matthieu : présentation de jeux plutôt améritrash avec figs mais aussi KS, horreur à Arkham et de jeux vidéo sans étagères de jeux derrière lui.

Michel Poulet : une chaîne consacrée aux jeux solo et liée au blog 1joueur.fr. Vous y trouverez des parties filmées en vue de dessus avec une bande son musicale que j’ai beaucoup aimé.

Mister Zombi : présentation de jeux, ouvertures de boites, explications de règles et avis.

Philibert : top des ventes, actus de sorties, présentations de jeux en jouant, ouverture de boites, d'intéressantes présentations de jeux par leurs auteurs et quelques interviews.

Professeur Boardgames : accent Québécois inside, présentations de jeux et critiques, top, KS, entretiens lors des événements ludiques pour découvrir le monde ludique québécois et, plus original, une vingtaine de vidéo qui présentent des mécaniques de jeu avec pas mal d’exemples concrets.

Tartenpionne : explication de règles et de cartes, ouvertures de boites, interviews, top, événements (Cannes, Lyon, Place aux jeux…)

Trictrac TV : présentations de jeux, avis (avec les avis de TT), interviews et des réflexions sur divers sujets.

Un monde de jeux : les sorties, des tops, des débrief d’événements et des présentations rapides de jeux.

Yanhdrev : vidéorègles exhaustives et présentations rapides des jeux reçus des éditeurs.

Zone jeux de société : ouvertures de boites, des présentations de jeux, des tops et des parties solo le tout avec un bel accent québécois.

En bonus : Bref ! Je suis un gros fan de jeux de société et les soirée de jeux de société

Et pour finir, un référencement de Jeu dé Click datant de 2018.
Par Xavo - 14 août 2019

2 commentaires

  1. Mr Werewolf 14:00 21.08.2019

    Complètement d'accord avec le sentiment général : ennuie.
    En effet, je vois surtout de l"actualité produit" généralement peu utile.

    Sur la sélection proposée, je suis tout à fait d'accord et je découvre avec plaisir Ludiculture qui est vraiment très pertinent.
    Je rajouterai :
    - les ludochrono de ludovox : en 5 minutes vous savez de quoi en parle et si le jeu va vraiment vous intéresser (je regarde souvent ces vidéos après avoir vu un pitch éditeur alléchant)
    - videorègle de Yandrev : c'est le top pour démarrer une partie. En revanche, ce gars va faire de nous des illettrés ;-)

  2. Potrick 22:23 21.08.2019

    Je reste aussi attaché aux présentations sous forme de texte, telles que les excellentes chroniques de Ludigaume.

    Pour mol les meilleures présentations de jeux en format video sont les Ludochrono de Ludovox, ultra-concises et synthétiques (un grand bravo) et celles de The Dice Tower, très bien faites également, forcément un peu plus longues (mais c'est très raisonnable), car l'auteur termine en donnant son avis.

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension