L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 30 avril 2018
 
Très Bon
  preview

Penny Papers, accompagnée de son fidèle compagnon Dakota Smith, est une aventurière qui va explorer différentes îles pour y trouver des trésors mais chacune d'elle aura ses propres dangers. Trois aventures sont au programme et celle-ci est pour moi la seconde et la plus difficile. Dès 8 ans. Nos aventuriers sont sur une île à la recherche de trésors qu'il faudra trouver à l'aide de 4 coordonnées. C'est à leur croisement que se trouve le trésor. Mais attention les squelettes rôdent et donc il doit y avoir des dangers tout prêt !

Dans une jolie boîte, on découvre un bloc-note ainsi que 3 dés spéciaux, la face 6 ayant été remplacée par une action spéciale. Une règle claire et de qualité nous explique sans faille la mécanique. Dommage cette petite feuille corrective qui se promène dans la boîte. C'est bien car cela précise un point de règle mais elle encombre inutilement, on ne sait jamais quoi en faire. Passons.

Les feuilles pour noter nos aventures sont parfaites. Les cases pour inscrire nos nombres sont à la taille idéale. On y retrouve aussi un rappel des actions spéciales et ainsi qu'un espace pour faire facilement son décompte. Et en même temps, c'est un rappel des objectifs à atteindre. Parfait, je vous disais. On apprécie aussi d'avoir deux configurations différentes pour un renouvellement du jeu.

Le principe est simple. Un joueur lance les 3 dés et chaque joueur va noter un nombre sur sa feuille (s'il n'y a pas de faces spéciales). On peut utiliser 1 dé, ou additionner la valeur de 2 ou 3 dés. A vous de choisir. On essaie d'avoir 4 nombres identiques, pas forcément adjacents, mais aux 4 coins cardinaux afin de trouver à leur croisement un trésor de la valeur du nombre qui l'a fait découvrir. C'est ici que le jeu montre toutes ses exigences car il va falloir apprendre à bien lire sa carte. Plus il y aura des nombres et plus on va se mélanger les pinceaux. Cela demande beaucoup de concentration et une bonne lecture dans l'espace. Rien d'insurmontable mais moins accessible que le premier opus. On retrouve la face Penny Papers, qui a le même rôle dans toute la série. C'est la face gentille. On peut noter un nombre entre 1 et 15 de son choix. C'est pratique et salvateur. Penny va souvent vous aider à contrer les crânes et à les rendre lucratifs, la magie du 9. Un crâne rapporte en points positifs ou négatifs la valeur la plus petite qui lui est adjacente. Il faudra bien y regarder pour y gagner un max. Les crânes vont vous pourrir votre île mais n'empêcheront pas de découvrir un trésor sur leur case. C'est ici que l'interaction prend sa forme méchante. Les joueurs vont s'échanger au hasard leur fiche et chacun va y dessiner un crâne qui va bloquer et coûter des points si vous ne l'annulez pas. Comment ? En inscrivant un 9 adjacent à de canger. C'est dans ce cas que l'on se souvient de l'aide précieuse de Penny Papers !

Mais la face la plus importante est la face Bateaux que l'on place en bordure de l'île et qui est en fait une coordonnée sans chiffre. Donc, elle facilite la découverte par son effet nombre Joker. Il faudra les placer avec intelligence pour en tirer un maximum d'aide. Mais comme toujours elle se laisse désirer et donc frustre parfois par son absence. Mais c'est tout le sel du jeu !

C'est un Très Bon pour ce Penny Papers car le jeu renouvelle bien le principe du "Roll and Write" avec en plus une jolie interaction bien méchante. L'opus le plus difficile des trois car il faut bien se concentrer pour lire sa carte et bien voir les trésors que l'on cherche à découvrir.

PS: J'insiste mais j'aimerais avoir le droit de faire des soustractions

 
  • Simplicité du principe de base
  • De l'interaction grâce aux crânes
  • Plus exigeant
  • La gestion des bateaux
  • Un matériel parfait
 
  • Toujours pas de soustractions

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension