Thème du jeu


L'union fait la force.

Jeunes chevaliers ! Serez-vous prêt à coopérer pour reconstruire les trois tours du château avant que le seigneur sans peur ne soit de retour !
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu

Empiler trois tours avant que le seigneur sans peur n'arrive au château

Mise en place

Placer le château (la boîte de jeu) au centre de la table. Le château comprend trois niveaux : trois étages différents sur lesquels une tour devra être construite. Les cubes de construction sont repartis autour du château à égale distance. La route est posée en face du pont-levis, le seigneur sans peur le plus loin possible du château sur cette route.

Déroulement d'une partie

Pour construire les tours, on utilise un monte charge un peu particulier qui ne peut être manié que par la coopération et l'entraide entre plusieurs jeunes chevaliers courageux.

Au début de chaque tour, on tire une carte qui indique l'ordre dans lequel la tour doit être construite. Les jeunes chevaliers choisissent simplement l'étage qui accueillera cette tour.

On retourne alors le sablier.

Les preux chevaliers disposent du temps du sablier pour construire tous ensemble leur tour. En cas de maladresse ou d'erreur, on recommence la manipulation manquée.

Lorsque le sablier est écoulé, deux possibilités se présentent:

 La tour a été construite avec succès. On pose la carte sur l'étage choisi pour indiquer que cette construction a été réalisée avec succès à cet endroit.

 La tour n'a pas été réalisée dans le temps imparti. Le seigneur sans peur se rapproche d'une case. S'il arrive au château, la partie s'arrête et les joueurs ont perdu.

Fin de la partie

La partie se termine lorsque les trois tours ont été construites - les jeunes chevaliers ont alors gagné. Mais si l'affreux chevalier sans peur arrive avant que la troisième tour ne soit érigée, alors les pauvres petits preux devront subir sa colère noire!
 
Descriptif rédigé par Stéphan

Cela ressemble à quoi ?


Chevaliers de la tour - 1
 

L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 28 septembre 2007
 
Indispensable
  preview
Avertissement sur ses notations

Vous avez dit coopération ?

Et bien voici un jeu qui vous oblige à coopérer et travailler ensemble pour la bonne marche de la partie. Vous n'avez pas le choix, il faut au moins être deux pour maîtriser l'élastique et si vous essayez le jeu à 4, il faudra encore plus d'attention, de concentration pour arriver à empiler les morceaux de tours. Il faudra également un chef de chantier pour guider les autres joueurs et contrôler la manœuvre.

On peut parler dans ce jeu de Coopération et Coordination.

Le jeu est tout simplement magnifique, toujours cette qualité des jeux Haba, et l'élastique aux quatre bras est tout simplement fabuleux. Une idée innovante et terriblement efficace. Au début, on est un peu effrayé par le temps qui s'écoule et semble trop rapide mais si votre chef de chantier effectue son travail correctement vous verrez que ce n'est pas si difficile de réaliser une tour dans le temps imparti.

Parfait pour jouer avec les plus jeunes d'entre nous mais même entre adultes le jeu peut se révéler amusant et prenant. Tout simplement indispensable dans une ludothèque devant accueillir des plus jeunes.

 
  • Une idée magique
  • Matériel fabuleux
  • La VRAIE coopération
  • La VRAIE coordination
 
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Stéphan

De 3 à 5 parties jouées - 1 octobre 2007
 
Indispensable
  preview

Votre Majesté … cela fait des mois que nous vous attendons avec impatience. Nous sommes heureux d’apprendre que votre retour est imminent. Les jeunes chevaliers ont beaucoup grandi pendant votre absence. Vous ne les reconnaîtrez plus … ce sont de vrais petits hommes maintenant: ils ont troqué leur couches de mailles pour des épées en mousse et des casques de bois. De vraies petites canailles, tout le portrait de leur impitoyable père. J’ai cru comprendre que vous craigniez pour l’état de votre demeure. Nous ferons tout pour la remettre en ordre avant votre retour. Il est vrai qu’ils ont un peu joué avec les instruments de sièges, les catapultes et les balistes mais ne vous en faites pas, la plupart des murs du château sont encore solides. Quelques tours se sont partiellement effondrées mais nous faisons tout notre possible pour réparer. Votre seigneurie retrouvera son château en parfait état, j’en fais la promesse.

Votre intendant.
Philippe.


Tout va mal. Les tours du château se sont écroulées durant l’absence du seigneur. Que va-t-il dire à se retour … ? Ce ne sera pas joli joli s’il trouve le château dans cet état. Heureusement, de jeunes chevaliers courageux vont tout faire pour remettre le château en état. Il va falloir faire vite, le seigneur sans peur n’est plus qu’à quelques lieues d’ici.

Haba nous gratifie ici d'un jeu coopératif pour nos amis jeunes joueurs.

A l'aide d'un élastique tout bizarre faisant office de monte-charge - un vrai "Fraga" concept – de jeunes chevaliers vont devoir coopérer pour reconstruire les tours d'un château - chacun des joueurs tenant l'un des morceaux de ce fameux monte-charge. L’objet n’est pas facile à manipuler et il faut réellement se concerter afin de s’emparer puis de déplacer les blocs de construction. L’impression de travailler de concert est extrêmement bien rendue.

Plus le seigneur sans peur se rapprochait du château, plus le temps manquait pour remettre en état toutes ces vieilles pierres. Le seigneur sans peur ne pardonnait pas, même ses fidèles sujets seraient sérieusement punis en cas d’échec. Heureusement, l’architecte du château était un homme astucieux et plein de ressources. Et quand il inventa la machine, tous surent qu’il y avait encore un espoir … Extrait des Contes de la Tour.

Adresse et communication, autant que savoir faire, seront nécessaire pour transporter et déposer les cubes de construction - dont les formes sont tantôt faciles, tantôt plus capricieuses. Les pièces sont parfois glissantes, ce qui entraîne quelques chutes imprévues qui viennent un peu pimenter l’exercice. Lorsque le sablier est retourné, la manipulation peut vite devenir périlleuse. Heureusement, tout est toujours faisable pour de petites mains aguerries et les enfants apprendront vite à contrôler leurs mouvements. Le jeu est parfois difficile mais jamais frustrant, ce qui est très un bon point pour un jeu destiné aux plus jeunes qui pourraient vite se décourager en cas d’échecs à répétition.

Chaque conte à sa morale. La notre était très simple. Seule la coopération avait permis aux jeunes chevaliers de réparer le château de leur père à temps. L’union qui fait la force, une leçon d’humilité et d’humanité qui traversera les âges … Extrait des Contes de la Tour


J'ai été impressionné par ce petit jeu de coopération. Parmi ceux que j’ai pu essayer ces dernières années, c’est sans doute le plus réussi - surpassant même le Verger et ses jolis fruits en bois. Pourquoi ? Tout simplement car ce jeu met en avant le fait de jouer ensemble, d'agir ensemble, de réussir ensemble, bien plus que les jeux de coopération habituels. Personne ne peut agir de son côté : pour l'emporter il faudra que les joueurs soient capables de réussir ensemble - d'où l'absolue nécessité pour les plus grands, les plus agiles ou les plus expérimentés d'aider les plus petits ou les plus faibles.

Tout simplement une grande et belle leçon d'humanité !

 
  • Jeu coopératif qui renouvelle bien le genre
  • Un matériel solide et irréprochable
 
  • La solidité de l'élastique est à tester sur la durée.
Aucun commentaireMasquer