Thème du jeu


Nos amis Italiens ont, c'est bien connu, de multiples talents. On notera un certain don pour bâtir des merveilles, parmi lesquelles, la tour de Pise, est l'une des plus connue par le monde entier. Un peu de travers, certes, mais c'est ce qui fait son charme. Paletti, de son nom, et architecte de profession, a décidé de faire honneur à son pays et débute les fondations de sa super villa à 5 étages. Oui, vous avez bien entendu, 5 étages ! Seul petit problème, les piliers de construction sont en nombre limité. Et pour parvenir à monter ce superbe édifice, il va falloir faire de la "récup" en reprenant les piliers utilisés dans les étages précédents pour continuer l'ascension. Une fausse manoeuvre et la future nouvelle merveille du monde s'écroulera...
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu

Ne pas faire tomber la construction et être le possesseur du sceau du Maître d'Oeuvre.

Mise en place

La base est posée au centre de la table. Tous les joueurs placent les colonnes sur cette base de manière aléatoire sans qu'elles soient sur la zone interdite (herbe). Le plateau bleu est alors placé sur les colonnes de façon stable. Chacun à tour de rôle, lance le sceau du maître d'oeuvre pour déterminer la couleur des colonnes avec lesquelles il va devoir jouer.

Déroulement d'un tour

Le premier joueur choisit une colonne de sa couleur et la place sur le plateau du haut en respectant le Règlement Général de Construction, à savoir :

 Enlever une colonne en stabilisant ou soulevant avec les mains le plateau tout en le replaçant à sa position originelle.

 L'utilisation du petit crochet peut servir pour récupérer une colonne.

 A chaque tour, on ne peut toucher ou choisir qu'une seule et unique colonne.

 Une colonne ne peut être posée sur une autre, sauf sur le dernier plateau (rouge).

 Le placement d'un nouveau plateau se fait sur les colonnes sans les déplacer pour la stabilisation de l'édifice.

 Les colonnes doivent être entièrement posées sur les plateaux.

 Les plateaux sont posés dans l'ordre suivant : bleu - vert - jaune - orange et rouge.

 On ne peut pas utiliser les colonnes qui sont déjà posées sur le plateau le plus haut .

Si le déplacement de la colonne jouée est réussi dans les règles, c'est au joueur suivant de prendre la main. Si par contre, le joueur se rend compte que le déplacement de sa colonne va faire échouer le projet, il peut abandonner, et replacer sa colonne à sa place originelle. Cette colonne est alors condamnée pour le restant de la partie et il passe la main.

Si un joueur affirme ne plus pouvoir enlever une des ses colonnes sans faire s'écrouler l'édifice. Il demande alors aux autres l'autorisation de poser le plateau supérieur. Le joueur qui proteste devra alors déplacer la colonne de ce premier. S'il réussit, la colonne en question est alors écartée du jeu. S'il échoue, le joueur qui avait fait la demande, lui écarte une de ses colonnes du jeu. Si aucun joueur ne proteste, il place alors le nouveau plateau sur au moins trois colonnes, s'il ne peut pas, il passe son tour.

Lorsque le plateau vert est placé, le calcul des points peut alors commencer. Le premier à y déposer une colonne reçoit le sceau du Maître d'Oeuvre. C'est le joueur qui obtient le plus de points sur le plateau le plus haut qui récupère le sceau :

 3 points pour une grosse colonne ronde

 2 points pour une colonne hexagonale

 1 point pour une fine colonne ronde

Le sceau peut ainsi changer de main plusieurs fois. Lorsqu'un nouveau plateau est posé, les points précédemment gagnés sont annulés et le calcul peut alors recommencer.

Fin de la partie

La partie prend fin lorsque la Villa Palleti s'effondre ou qu'aucun joueur ne peut poser une colonne sur le plus haut plateau. Le gagnant est alors celui qui est en possession du sceau du Maître d'Oeuvre.

Variante pour jouer seul par Xavo

Mettez le jeu en place normalement, lancer le marqueur de grand architecte, jouez la pièce de la couleur du marqueur qui vaut le plus de point. Si vous ne pouvez jouer, lancez le dé, montez un plateau sur la pièce qui vaut le plus de point dans cette couleur de façon à ce qu'il recouvre cette pièce et la pièce qui vaut le plus de point la plus proche (et recouvrable avec le même plateau). Comptez vos points sur le sommet. Ce n'est pas vraiment passionnant, le jeu est bon à plusieurs, si ce n'est pour apprendre l'équilibre et quelques coups tactiques.

Pour bien commencer

regardez les pièces restantes à jouer pour chaque joueur et déterminez qui posera le plateau : il ne vous reste plus qu'à placer vos pièces à coté de lui.
dans le même ordre d'idée, placez vos "grosses" pièces à proximité de deux pièces du joueur qui vous suit (possible au début) : vous êtes sûr de pouvoir les dégager.
vous pouvez faire varier les appuis en placant vos pièces aux extrémités des plateaux : par exemple pour rendre délicat l'extraction d'une "grosse" pièce.
la tour peut tenir avec seulement deux appuis et ce de plus en plus facilement au fil des étages. J'ai vu une tour tenant sur deux colonnes placées sur le plateau bleu.
le centre de gravité de la tour est difficile à trouver : néanmoins, il est pratique d'en avoir une idée. Cherchez-le.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de LudiGaume

4 février 2006
 
Sympathique
  preview
Avertissement sur ses notations

Un très bon jeu d'adresse. Le crochet est indispensable pour pouvoir récupérer ses colonnes et c'est moins dangereux, enfin, au début. Personnellement, je n'ai encore jamais eu l'occasion de voir ce majestueux édifice entier. Serions-nous aussi maladroit que çà ? Fou rire garanti, surtout quand le tout s'effondre majestueusement sur la table et que le responsable se retrouve comme un c... avec sa colonne en main.

Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Frédéric

De 3 à 5 parties jouées - 10 mars 2008
 
Sympathique
  preview
Avertissement sur ses notations

Villa Paletti est un jeu d'adresse saupoudré d'un zeste de tactique. C'est plein de pièces en bois, c'est coloré et joli et on peut passer un bon moment en famille en y jouant.

Il présente quelques petites subtilités qui en font un jeu agréable. Le risque de faire s'écrouler la tour crée un peu de tension et amuse beaucoup les enfants.

On n'est pas franchement face à un jeu mémorable, même s'il a reçu un Spiele des Jahres, ce que je trouve très étonnant sur le plan purement ludique.

Je suis dubitatif quant à sa rejouabilité.

Voilà, je ne sais pas trop que dire d'autre sur ce jeu sympathique, sans plus.

 
  • matériel
  • thème
  • pour toute la famille
 
  • rejouabilité ?
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Xavo

Plus de 10 parties jouées - 25 juillet 2006
 
Très Bon
  preview

Commençons par le matériel comme à notre habitude. Il est beau, coloré et pratique. Un (petit) bémol toutefois avec les règles : si elles sont en trois langues, sans erreur et bien illustrées, elles sont tout de même assez laborieuses.
Ce jeu m'a beaucoup plus ! Je ne connaissais pas les jeux d'adresse intelligent avant celui-ci. Depuis, j'en ai essayé un autre : Bausack. Je préfére pour l'instant Villa Paletti : jouer sur une pile unique me semble plus suceptible de créer de l'ambiance. Il n'y a pas une variante de Bausack pour une pile unique qui vaille Villa Paletti. Néanmoins, Bausack est riche et je suis loin d'en avoir fait le tour.
Pour revenir à Villa Paletti, la première fois que j'y ai joué, nous avons fait 4 parties en une soirée. Le jeu se renouvelle bien et provoque beaucoup de suspens et de tensions.
Pourquoi ? Le fait qu'une pièce touchée doive être jouée ou abandonnée, le fait que les pièces aient des valeurs différentes, le fait que celui qui a le plus de points ainsi que celui qui a eu le plus de points soient identifiés et le fait que la tour possède un équilibre étrange grâce aux formes curieuses des plateaux contribuent à créer, respectivement, de la tension, de la tactique, du suspens et des surprises. Donc de l'ambiance.
L'équilibre est véritablement instable : il ne faut pas faire n'importe quoi et rechercher constemment le centre de gravité. Pparfois, la pile tombe simplement en enlevant une pièce sur laquelle rien ne repose, mais qui était vitale à l'équilibre de l'ensemble.
On regrettera néanmoins de ne pas pouvoir y jouer à plus et qu'un joueur ait peu de chance de victoire si toutes ses pièces sont au milieu sous le plateau bleu au départ.

Aucun commentaireMasquer