Thème du jeu


Comme dans la vie réelle, un petit démon peut se cacher derrière un visage d’ange, quand il s’agit de se débarrasser des cartes que l’on a en main. Quand des cartes de valeur 1 sont exigées, on ne peut jouer uniquement que des cartes de valeur 1 à moins de mentir. Heureusement, quand un menteur est pris sur le fait, le dé de la vengeance s’abat sur lui. Le premier qui n’a plus de cartes en main met fin à la manche et reçoit comme points la valeur de l’ensemble des cartes de ses partenaires. Celui qui obtient 500 points après plusieurs manches est déclaré vainqueur.