Thème du jeu


Seconde guerre mondiale, vous êtes prisonniers de ce stalag. Une seule idée subsiste, vous évader.

Afin d'y arriver, vous et vos camarades, décidez d’échafauder un plan, reste plus qu'à trouver les objets nécessaires et à fuir le plus rapidement possible.

Mais dès que l'un des membres de votre nation s'évade, la surveillance est accrue et rend plus difficile l'évasion.

Serez-vous la première nation à vous évader ?
 

L'avis de LudiGaume

2- De 6 à 10 parties jouées - 2 novembre 2011
 
Sympathique
  preview
Avertissement sur ses notations

Stalag 17 nous rappelle le Stalag 13 et son légendaire Papa Schultz.

Le thème est clairement bien mis en scène par le jeu. L'idée de la préparation du plan d'évasion, de la recherche des objets nécessaires (ce qui n'était pas facile en temps de guerre) et du calcul de la distance nécessaire pour fuir sans être pris est tout bonnement bien présente. De plus, l'idée de l'augmentation de la surveillance après chaque évasion est parfaite. Enfin, les illustrations contribuent à l'ambiance, elles sont belles dans des tons d'époque.

La tension créée durant la partie, à savoir la peur de l'évasion avant la vôtre, ce qui ruinerait tous vos plans, est palpable et très prenante. Une belle réussite en tout cas. Toujours ce thème très présent.

Le jeu est facile à expliquer et après 1 ou 2 tours, les joueurs n'ont plus de peine à comprendre et retenir les 5 actions de base. Toutes ces actions tournent autour de la gestion de sa main et de la défausse des cartes ingrates. Après plusieurs parties, on se rend compte que la partie dépend beaucoup du tirage des cartes car c'est un peu l'action principale du jeu, poser, tirer. Trop gonfler sa main augmente le risque de la grosse pénalité en cas d'évasion d'un autre joueur. C'est un équilibre qu'il faut trouver mais qui dépendra du tirage.

Pour le matériel, je dois reconnaître que je suis très insatisfait. Tout d'abord, cette grande boîte pleine de vide pour 25€ (prix sur le salon d'Essen 2011). Après cela, on découvre les cartes et leur qualité de base. On a même du les décoller les unes des autres. On se rend vite compte qu'elles s'abiment facilement. Puis arrivent les cinq dés Objets qui ont une couleur qu'on dirait qu'elle a coulé (J'avais envie de le dire ainsi). Les dés sont ternes et n'offrent pas une lecture parfaite de l'objet. Le dé Fuite est un dé 6 normal. Enfin, je dois reconnaître que je suis déçu par le matériel par rapport au prix et par rapport aux cartes qui seront vite abîmées.

Au final, ce sera une note Sympathique pour Stalag 17 qui est un jeu plaisant, avec un thème fort et amusant pour une pause entre gros jeux. Mais un jeu qui dépend beaucoup du tirage. Cette note est également due à la qualité du matériel par rapport au prix.

 
  • L'idée générale du jeu qui colle au thème
  • L'équilibre engendré par les jetons Surveillance
  • La gestion de sa main
  • La tension générée par la peur d'une évasion plus rapide que la vôtre
 
  • Les cartes qui ne survivront pas à la guerre
  • La couleur des dés Objets
  • Le vide astral de la boîte
2 commentairesMasquer