Thème du jeu


Dans Colt Express, les joueurs incarnent des bandits “desperados” qui se lancent à l'attaque d'un train de voyageurs.
Pas de pitié, pas d'alliance possible : entre les wagons, sur le toit, les balles fusent ; les hors-la-loi sont blessés. Le Marshall patrouille dans le train et contre-carre les plans des bandits. Il est un danger supplémentaire dans cette folle entreprise.

Qui obtiendra le titre d'“As de la gâchette” à la fin du jeu ? Qui aura le plus gros butin ?
Chacun a sa propre personnalité, mais au bout du compte, tous n'ont qu'un seul but : réunir le plus gros magot pour lui-même en détroussant les passagers avant que le train n'arrive en gare.

Cela ressemble à quoi ?


Colt Express - 1
Colt Express - 2
Colt Express - 3
Colt Express - 4
Colt Express - 5
Colt Express - 6
Colt Express - 7
Colt Express - 8
Colt Express - 9
Colt Express - 10
Colt Express - 11
Colt Express - 12
Colt Express - 13
Colt Express - 14
Colt Express - 15
Colt Express - 16
Colt Express - 17
Colt Express - 18
Colt Express - 19
Colt Express - 20
Colt Express - 21
 

L'avis de LudiGaume

1- De 6 à 10 parties jouées - 20 octobre 2014
 
Top à LudiGaume
  preview
Avertissement sur ses notations


- Que diable y a t-il dans ce train ?
- C’est simple, tu t’approches et si tu prends une balle dans la carcasse, c’est de l’or !
- Bonne idée.

Pour une poignée de dollars, Joe et Inconnu.
Remplacer train par diligence pour la vraie citation.


C'est un peu l'esprit de Colt Express. Un vrai jeu de cowboys qui se tirent dessus pour empocher le plus de butins dans un train en marche. Mais, attention, le Marshall veille et distribue les balles à la première occasion ! Un thème fort, respecté et mis en scène avec maestria.

Nous sommes en présence d'un jeu de programmation. Tous les joueurs vont tour à tour engager des actions que leur cowboy effectuera une fois le nombre de cartes posées atteint. Mais, attention, certaines cartes seront jouées faces cachées donc surprise. Parfois, on en jouera deux consécutivement. D'autres fois, on se trompera dans le déroulement de notre scénario. Tout un programme. Mais, c'est maintenant que le jeu décolle. On retourne le paquet de cartes programmation et on déroule le film. Et la, c'est une vraie partie de plaisir. On se tire dessus, on se frappe, on tente d'échapper aux autres en passant par le toit, on récupère le butin et parfois, voilà le Marshall qui s'en mêle ! Pas de problème, tout est programmé ! Et bien, non. Les cartes cachées sont souvent le moment fatal de la manche car elles contrecarrent vos ambitions. C'est souvent le chaos et les bastos volent dans tous les sens. Etonnements, déception, coups bas, situations inattendues. Que du bonheur !

Vous l'aurez compris, j'adore cette ambiance far west pleine de rebondissements et chaotique par moment. Rires et vacheries garantis.

Alors, oui, ce n'est pas un jeu stratégique car difficile de maitriser l'entièreté des événements mais est-ce bien nécessaire ? Non, l'idée ici est de s'amuser, de se taper dessus joyeusement, de passer un bon moment entre amis. Le but est atteint. Bravo.

Et finalement, il faut parler du coup de maitre de l'éditeur sur la partie matériel. Il aurait pu se contenter d'un plateau représentant le train avec ses wagons. Cela n'aurait tué personne, même gêné personne. Mais, non, on nous offre un train en 3D qui matérialise à merveille le terrain de jeu. Cela vous plonge dans le thème et offre une vision bien différente du jeu. C'est un vrai plus. Immersif.

Colt Express est un Top à LudiGaume tellement il nous plonge dans le far west et ses trains à vapeur. Un vrai jeu de cowboys. Une assurance de s'offrir une bonne partie en famille ou entre amis.

Et on pourrait rajouter à l'ambiance du jeu :

Quand on tire, on raconte pas sa vie.

Le bon, la brute et le truand, Tuco.

 
  • Un matériel de fou furieux
  • Un thème magnifiquement exploité
  • Le chaos qu'engendre le Marshall et les cartes faces cachées
  • Digne d'un film de cowboys
  • Chaque partie est différente
 
  • Avoir des gros doigts pour reprendre son cowboy
  • Quand le Marshall se mêle de tout
1 commentaireMasquer
 

Premières Impressions de Xavo

De 1 à 2 parties jouées - 15 janvier 2015
 
Très Bon
  preview

Apporté par un ami, j'ai eu l'occasion de m'amuser avec Colt Express.

Bruno Faidutti et Pierre Cléquin nous avaient offert Baston dans les années 80 : une bagarre de bar entre loulous, punks et skins. L'époque était dominée par une volonté de simuler, ce qui se retrouvait dans des systèmes de règles de jeu souvent denses pour ne pas dire laborieux. Baston n'y échappait pas et les quelques secondes de bagarres donnaient lieu à des parties de plusieurs heures.

Autre temps, autres règles. Les jeux sont aujourd'hui épurés autour du cœur de leur mécanique ludique principale : en l’occurrence ici le système de programmation. Colt Express s’inspire ainsi de l’ancêtre, sans ses lourdeurs.

Le résultat donne un jeu très fluide car construit autour d'un jeu de cartes d'action facile à utiliser. Comme dans les jeux de ce type, les "erreurs" de programmation créeront des situations amusantes et les anticipations heureuses seront l'occasion de jolies coups.

L'éditeur a fait le boulot : le matériel reproduit un train en 3D et des meeples passent d'une voiture à l'autre et du toit au plancher, donnant corps à la représentation de l'attaque et facilitant le travail d'imagination. Tout cela nous vient d'Allemagne : comme quoi, il est possible de faire du matériel immersif et peu cher sans le faire venir d'Asie !

Pour tout dire, j'y étais ! On se voit dégainer et tirer, sauter dans une voiture et se faire surprendre par le shérif qui y rentrait, prendre un coup de point dans la tête et laisser tomber une bourse... Le jeu est immersif à souhait. Mais pas que.
En effet, je ne me suis pas du tout ennuyé à programmer mes actions qui ont un véritable enjeu et demande donc un peu de réflexion. On ne se contente pas de faire du pousse-pion sans intérêt. Les tunnels (les cartes sont jouées face cachée) sont une excellente trouvaille autant du point de vue ludique que dans le rendu du thème. Je mettrais juste un bémol sur le dernier tour, les richesses devenant rares au sol autant que les actions réelles dans le jeu en main.

Je ne saurais dire si le jeu tient ses promesses sur la longueur au vue de mon unique essai. Mais cette première partie m'a vraiment amusée alors que je ne suis pas spécialement client de ce type de jeux. N'étant pas sur d'avoir de nouveau l'occasion d'y rejouer, j'ai voulu partager mon sentiment avec vous en l'état.

 
  • Immersion
  • Système de carte d'action
  • Matériel
  • Les tunnels
  • Peu cher
 
  • Dernier tour un peu creux
Aucun commentaireMasquer