Thème du jeu


Tous les 5 ans, à l’époque où les aurores boréales illuminent les cieux de mille feux, ont lieu les Reindeer Races afin d’élire le Roi des Rennes.
A cette occasion, des rennes du monde entier se réunissent au Pôle Nord en nourrissant le secret espoir de remporter le tournoi et ainsi, de rejoindre la crème de l’élite au sein de la prestigieuse équipe qui compose l’attelage du Père Noël.

Cela ressemble à quoi ?


Course de rennes - 1
 

L'avis de Starvince

De 6 à 10 parties jouées - 24 novembre 2014
 
Très Bon
  preview

Course de rennes est le nouveau jeu édité par le sympathique éditeur corrézien Robin Red Games.

Même si la météo plutôt clémente de ces dernières semaines pourrait nous le faire oublier, le Père Noël est en pleins préparatifs. Il lui faut entre autres, sélectionner son équipage de traineau pour la livraison prévue dans un mois.
Course de rennes est l'édition du jeu Reindeer Races disponible depuis 2010 en "Print to play".

Le jeu se compose de deux types de cartes. Les premières sont à installer afin de former les différentes pistes de tailles différentes. Chaque carte représente deux cases dont certaines disposent de pouvoirs spéciaux. Les autres sont des cartes représentant un ou deux objets liés aux différentes pistes symbolisées par un objet de Noël : lettres, bûches, boules, cadeaux ou sapins. Elles servent à faire progresser les rennes

Chaque joueur est à la tête d'une équipe de quatre rennes, petites figurines en carton tenant debout sur un socle coloré. Le gagnant sera le joueur ayant remporté un maximum de points présents sur les récompenses. Pour gagner celles-ci, il faut parcourir les cinq pistes. Le renne qui arrive à l'extrémité de l'une de ces pistes, gagne le jeton Récompense de plus grande valeur, relatif à la taille de la piste. Celle de 6 cases possède des récompenses allant de 8 à 2 points alors que celle de 14 cases propose une récompense unique de 15 points.

Le tour de jeu consiste à piocher deux cartes dans une limite de sept en mains ou à jouer autant de cartes que l'on souhaite du même type, lettres, bûches, boules, cadeaux ou sapins éventuellement accompagnées d'un lutin joker.
L'un des rennes progresse d'autant de cases que de symboles présents sur les cartes. Si sa case d'arrivée est déjà occupée, alors il peut avancer d'une ou deux cases supplémentaires. Si la case d'arrivée possède un symbole comme le verglas, les skis, le bonhomme de neige ou les traces de yéti, un effet a lieu. Le verglas permet d'avancer d'une case alors que le yéti ramène le renne au début de la piste. L'important n'est donc pas tant les cartes mais le moment où elles sont jouées afin de profiter intelligemment des rennes - adverses ou les siens - déjà en place. La partie s'arrête dès qu'une piste ne possède plus de récompense.

Course de rennes propose une thématique et une mécanique très familiales, bien à propos en cette fin novembre. Si le style graphique ne plaira que peu aux adultes, il illustre plutôt bien l'esprit bon enfant qui règne lors des parties.
Les tours de jeu se révèlent fluides. On joue ou pioche ses cartes en un tour de main et la progression est rapide. Cette mécanique qui rappelle un peu celle de Level X de Stefan Risthaus est très rafraichissante. La fin de partie arrive toujours trop vite, le joueur le plus opportuniste ayant l'occasion de subtiliser le dernier jeton lui donnant la victoire sans que les autres ne l'aient vu venir.

Alors si vous cherchez un jeu accessible pour profiter d'après-midis ludiques en famille, Course de rennes pourrait tenir sa promesse.

 
  • Une thématique très saisonnière bien à propos
  • Une mécanique faisant la part belle des déplacements opportunistes
  • Une édition qui rend un Print to play de qualité moins confidentiel
  • Un jeu "Made in France"
 
  • Une boîte coulissante peu pratique en carton fin
Aucun commentaireMasquer