Thème du jeu


Les joueurs incarnent de puissants mages capables de contrôler les éléments. Alors que les Orcs attaquent, les mages entrent en concurrence pour arrêter l’ennemi tout en prouvant qu’ils sont de plus grands magiciens que leurs voisins ! Votre livre de sorts à la main, repoussez l’offensive Orc sur la tour centrale et piégez les autres mages !

Cela ressemble à quoi ?


Orcs Orcs Orcs - 1
Orcs Orcs Orcs - 2
Orcs Orcs Orcs - 3
Orcs Orcs Orcs - 4
Orcs Orcs Orcs - 5
Orcs Orcs Orcs - 6
Orcs Orcs Orcs - 7
Orcs Orcs Orcs - 8
Orcs Orcs Orcs - 9
Orcs Orcs Orcs - 10
Orcs Orcs Orcs - 11
Orcs Orcs Orcs - 12
Orcs Orcs Orcs - 13
Orcs Orcs Orcs - 14
Orcs Orcs Orcs - 15
Orcs Orcs Orcs - 16
Orcs Orcs Orcs - 17
Orcs Orcs Orcs - 18
Orcs Orcs Orcs - 19
Orcs Orcs Orcs - 20
 

L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 5 janvier 2015
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Orcs Orcs Orcs, appelons-le OOO, est un jeu de baston, de grosse baston. Ici, pas de pitié pour les orcs, il faut qu'ils y passent tous ! Arriverez-vous à défendre la tour centrale tout en éliminant le plus de créatures possibles ?

OOO c'est une grosse boîte pleine de matériel. Un nombre incroyable de jetons Orcs à placer sur leur socle. Une fois déployé c'est assez impressionnant. Tout cela à éliminer ? Des cartes, des plateaux individuels, une vraie tour en 3D. OOO vous offre une table bien remplie par un plateau conséquent et une armée d'Orcs prêts à en découdre. Tout pour se mettre dans le contexte. Les illustrations sont magnifiques et contribuent grandement au thème. On peut lire par ci, par là, que la tour ne se range pas bien dans la boîte. Je dis non, elle se place facilement et ne gêne pas la fermeture de la boîte. C'est dit !

Le jeu n'est pas si compliqué que cela et est grandement accessible dès 8 ans. C'est vrai on l'a testé avec Eliott. Le principe est simple, il faut défendre la tour qui est attaquée par des Orcs. A chaque tour, de nouveaux entrent en jeu donc le plateau se remplit et la pression augmente. Egalement, à chaque tour, une carte détermine quels Orcs vont avancer vers la tour. Pour s'en débarrasser, il faut lancer des sorts pour les tuer mais attention, tous n'ont pas la même force et donc certains Orcs demanderont plusieurs sorts pour les détruire. Donc, on passe rapidement à la course à l'équipement. Améliorer ses sorts est indispensable et c'est ici qu'intervient le deckbuilding. Rien de bien compliqué mais on construit néanmoins sa main au fur et à mesure de la partie. Les plus jeunes y arrivent et il ne faut pas hésiter à les aider ou leur expliquer les meilleurs choix. De plus, le plateau de chaque joueur offre des pouvoirs supplémentaires si on tue au moins deux Orcs d'une même race. Et le plateau est réversible pour d'autres combinaisons. De plus, il n'y a pas trop d'actions à chaque tour, cela permet de maîtriser les tours et de ne pas les rendre trop longs. Bien sur, il sera possible de s'équiper de sorts pour gagner des actions mais pas de quoi faire une volée d'actions qui rendrait le jeu moins plaisant pour les autres. L'autre côté plaisant du jeu vient de l'impression de collaboration nécessaire pour défendre la tour mais pas trop car les monstres que vous éliminez vous rapportent des points. Et à chaque fois, que l'un d'eux atteint la tour, il fait descendre sa cote. Donc, il n'est pas rare de voir un mage laissez passer un Orcs pour ennuyer ses adversaires. S'il le fait c'est qu'il n'a a pas tué beaucoup. Donc, se bat collectivement mais on parfois on la joue perso. C'est très amusant de type de situation.

Le seul bémol du jeu vient de la durée des parties que je trouve un tout petit peu trop longues. A mon avis, il suffit de diminuer le nombre de jetons Créatures à placer en début de partie. Ainsi, cela permet de garder toute l'attention de tout le monde durant la partie.

OOO est un très bon jeu, basé sur un thème bien mis en scène, qui se joue sans ennuis et qui vous prend dans la bataille au fur et à mesure que les Orcs arrivent. Un joli jeu pour faire découvrir le deckbuilding aux novices ou aux enfants. Ils y apprendront également la gestion de "Mana" / d'éléments afin d'activer les sorts.

Accessible à tous et bien sur pas conseillé aux vieux routards du JDS qui veulent toujours une flopée de paramètres ou de pouvoirs pour dégommer les Orcs !

 
  • Abondance de matériel
  • Le deckbuilding mais accessible dès 8 ans
  • De la grosse baston
  • Coopératif mais pas trop
  • Le look général
 
  • Des parties un poil trop longues
  • Les règles Queen Games toujours aussi pénibles en français
Aucun commentaireMasquer