Thème du jeu


Les villages, les monastères et les villes ont besoin de vous pour construire d'importants bâtiments. Endossez le rôle d'un architecte royal et rassemblez des artisans compétents qui pourront rebâtir le royaume.Construisez des édifices et participez aux petites réparations ou travail agricole. La reine manifestera sa faveur en vous couvrant de pièces d'or.

Celui qui se verra attribuer la construction du nouveau palais royal remportera la partie et le titre d'architecte émérite !

Cela ressemble à quoi ?


Queen's Architects - 1
Queen's Architects - 2
Queen's Architects - 3
Queen's Architects - 4
Queen's Architects - 5
Queen's Architects - 6
Queen's Architects - 7
Queen's Architects - 8
Queen's Architects - 9
Queen's Architects - 10
Queen's Architects - 11
Queen's Architects - 12
 

L'avis de LudiGaume

De 6 à 10 parties jouées - 24 juillet 2015
 
Indispensable
  preview
Avertissement sur ses notations

Queen's Architect est certainement une belle surprise de cet été. Le jeu nous invite dans une partie où l'optimisation sera votre alliée afin de tirer le meilleur de votre équipe d'ouvriers. Il faudra d'abord la constituer et savoir les mettre au repos, à la taverne, pour leur rendre un peu de tonus. Tout cela bien sur pour le bon plaisir de la reine.

C'est une belle boîte bien fournie qui nous est offert. Le matériel est costaud et les graphismes magnifiques (avis personnel). Je trouve la couverture de la boîte très belle et comme une invitation parfaite pour découvrir ce jeu. Pour une fois la règle est claire et sans erreur ou incompréhension. Enfin ! Bon, une petite remarque sur la couleur des Maçons et Bucherons qui est très proche et porte parfois à confusion, surtout pour les daltoniens. Cela demande un peu plus d'attention à ces derniers. On pu avoir quelque chose de plus tranchant.

On entre vite dans le jeu, une fois la mécanique des ouvriers comprise. Il faut bien appréhender la lecture de son équipe d'ouvriers et comment ils vont tourner pour partir après un certain nombre de tour. Rien de bien méchant, le temps d'adaptation diffère suivant les personnes. Pour le mécanisme du choix des actions, il rappelle tout de suite les mécanismes de roue. Ce qui est, pour moi, toujours un mécanisme très plaisant et que j'aime à pratiquer. Bon, oui ici c'est une étoile pour ceux qui voudrait pinailler.

Le chemin pour combler la reine est long et va vous demander d'optimiser vos constructions pour essayer de passer un maximum de paliers. Ces derniers sont renouvelés à chaque partie ce qui offre une rejouabilité sans fin. Donc, il faut construire au bon endroit pour profiter au maximum de vos points de performance. Donc, parfois, prendre son temps pour constituer la meilleure équipe d'ouvriers n'est pas une mauvaise chose même si cela stresse parfois de voir ses adversaires avancer. La fable du Lièvre et de la Torture n'est pas loin. A vous de trouver comment optimiser vos constructions. C'est très prenant et demande une bonne concentration et observation des ouvriers qui apparaissent sur le marché. Car petit plus sur ce dernier, suivant le coût d'achat des ouvriers, leur durée de vie dans votre équipe est plus important. Le moins cher partira dès la première utilisation. Enfin, sauf si vous envoyez sa guilde à l'auberge pour un repos bien mérité qui vous permettra de le tourner en sens inverse. Le secret du jeu est le timing et la gestion de ses ouvriers. Il faudra apprendre à lire son équipe et comment elle pourra vous mener à la victoire. C'est très réussit.

On notera que l'argent n'est pas un problème dans le jeu mais l'optimiser est une clef dans le jeu. Faire des actions pour récupérer de l'argent vous ralentit dans votre plan de construction. L'équilibre est un secret du jeu.

Queen's Architect est Indispensable car il arrive à offrir une nouveauté via son mécanisme de performances des ouvriers. De plus, la durée de partie est maitrisée et lors de chaque partie, un ou deux joueurs sont clairement très proches pour la victoire. Ce qui augmente la compétition dans la partie.

Une boîte qui ne quittera pas de ma ludothèque et ressortira régulièrement.

 
  • Matériel magnifique
  • La mécanique des ouvriers qui tournent
  • Une durée maîtrisée
  • Trouver la meilleur équipe d'ouvriers
 
  • La couleur des bucherons et des maçons qui aurait pu être moins proche.
Aucun commentaireMasquer