Thème du jeu


L’heure de la conquête a sonné ! Recrutez chevaliers et soldats, construisez camps et catapultes afin de conquérir les châteaux adverses. Votre témérité et votre sens du bluff seront vos meilleurs atouts pour l’emporter. Et n’oubliez pas, l’argent est le nerf de la guerre.

Une partie d'Epix se déroule sur quatre saisons, chaque saison se décomposant en 4 phases mêlant enchères, bluff, prises de risque, forte interaction et une violence absolument insoutenable (si, si) !!!

Cela ressemble à quoi ?


Epix - 1
Epix - 2
Epix - 3
Epix - 4
Epix - 5
Epix - 6
Epix - 7
Epix - 8
Epix - 9
 

Premières Impressions de LudiGaume

5- De 1 à 2 parties jouées - 26 septembre 2015
 
Peu Captivant
  preview
Avertissement sur ses notations

Epix attire le regard par ses illustrations et sa couverture magnifique. Il est clair que le style graphique et les illustrations sont vraiment une réussite. Le style pixelisé est original et bien exploité. Tout ce qu'il faut pour nous attirer, nous les joueurs de jeux vidéos et autres vieux briscards du Commodore 64. Mais attention, Eliott, 9 ans, Mario Bros dans l'âme à également sauté sur la boîte.

Le matériel est propre et de bonne qualité allemande. Bon, la lecture de la règle est assez conséquente et pleins de petits encadrés rouges avec pleins de petits détails mais importants. D'accord, mais après la première lecture, on se repose la question car on pense avoir mal lu. Il y a 4 tours/saisons et on fait une seule action par saison, oups 2 en hiver, cela en fait une de plus. Chouette ! Donc, je reprend 5 actions sur toute la partie. Minimaliste à souhait quand on voit que l'on n'a pas beaucoup d'argent pour démarrer et que le coût des unités n'est pas anodin. Et en plus, il y a des enchères donc l'argent est le nerf de la guerre. Oui c'est écrit sur la boîte. Donc, on ne peut pas passer sa vie, ses actions, à reprendre de l'argent car on risque de ne rien faire d'autre. Bien sur, on pense à se battre, car c'est le fond du jeu, mais il faut voir à avoir des unités sur le plateau donc au moins une action pour en poser. Et hop une action qui passe à la trappe. Et encore, si on se fait dégommer en début de partie par un autre joueur, on aura plus le temps de se remplumer et donc, on risque l'ennui. Cela peut devenir violent. Au final, on a l'impression que l'on pas eu le temps de se poser que le jeu est terminé. Et c'est vraiment pas amusant comme sensation.

Une première impression car nous n'aurons fait qu'une partie et nous n'avons nullement l'intention de nous replonger dans le jeu car on y a pas trouvé du plaisir, une envie d'en reprendre. Comme toujours, on est peut-être passé à côté de quelque chose mais là c'est une fin de non recevoir de la part des trois joueurs.

C'est un Peu Captivant pour un jeu attirant mais qui n'a pas pris car trop minimaliste et avec un lot de règles trop conséquent.

Je garderais bien la boîte pour sa couverture mais non, je préfère la revendre à un jouer qui a le "Mindset" pour y jouer.

"Epix" tant pis, je suis déçu.

 
  • Trop minimaliste pour moi
  • Le style pixelisé
  • La couverture de la boîte très jeux vidéo
 
  • Beaucoup de règles pour si peu de plaisir
  • 5 actions et puis ?
5 commentairesMasquer