Thème du jeu


Faîtes la découverte des beautés de la route des épices et de ses marchés colorés à travers les merveilleuses illustrations de Fernanda Suárez, artiste de renommée internationale. Laissez-vous capturer par des méchaniques de jeux simples et pures, combinées à un système de deck-building. Des choix cruciaux à faire à chaque tour, d'infini stratégies possibles à chaque partie. Century?: La Route des Épices est définitivement un jeu exceptionnel. Un jeu auquel vous jouerez, encore et encore !
 

L'avis de LudiGaume

De 6 à 10 parties jouées - 26 juin 2017
 
Indispensable
  preview
Avertissement sur ses notations

Century est le premier bébé de la nouvelle société Plan B derrière laquelle se cache d'ancien membre de Filosofia passé chez Asmodée. C'est une équipe de qualité et d'expérience donc un bon signe pour ce jeu aux accents d'orient.

Nous voilà embarqués sur la route des épices dans le seul but de les vendre au meilleur prix et le plus rapidement possible. Le thème est bien mis en valeur par les magnifiques illustrations des cartes et de la boîte. C'est très beau et éveille tout de suite les voyages. Dans la boîte, on découvre un matériel magnifique avec, soucis du détail, des petites coupelles accueillant les différents cubes ce qui offre une aisance de mise en place incomparable. Les cartes, au format Tarot, sont magnifiques et offre une iconographie impeccable. Aucun doute. Et enfin, que dire des pièces en métal. C'est toujours un plus, du grand luxe. Un tableau parfait !

Oui, mais, je suis daltonien et la paf, c'est l'embardée comme on dit chez nous. Le rouge, le vert et le brun ne sont pas mes amis. Donc, la reconnaissance des cubes sur les cartes est parfois un peu pénible suivant la lumière. Tout comme pour les cubes dans mon stock. Dommage, que le monde du jeu de société n'ai pas encore découvert, le blanc, le noir, le bleu foncé et bien d'autres couleurs qui permettraient un meilleur confort pour les daltoniens. Espérons-le pour une prochaine fois. Je suis certain qu'il est possible de trouver des épices dans ces différentes couleurs. Enfin, passons cela ne retire rien au jeu qui vaut le détour.

Les actions sont simples et rendent le jeu facile d'accès, très agréable. On prend plaisir à trouver les solutions pour transformer ses épices dans les différentes couleurs et surtout le plus rapidement possible. Car les commandes des différents marchés sont souvent vites remplies et vous passent régulièrement sous le nez. Souvent tout le sel de la partie c'est de trouver comment rebondir et modifier vos épices pour livrer un autre marché. C'est rageant de se faire passer devant mais on appréciera aussi de la faire aux autres. C'est une course, c'est clair et il ne faut jamais oublier de bien regarder ses adversaires pour voir quelle carte ils tentent de réaliser.

Le côté deckbuiling est bien présent car il faut trouver les bonnes cartes pour arriver à transformer facilement ses cubes dans les diverses couleurs. Parfois, certaines cartes vont vous filer sous le nez mais il y a toujours moyen de s'en sortir. A vous de trouver la bonne combinaison et le bon timing pour reprendre vos cartes. Ici, pas de hasard de la pioche, on a tout à disposition tant que la carte n'a pas été jouée. C'est vraiment malin et plaisant à pratiquer.

Le rythme du jeu est très bon car les actions sont simples mais parfois, suivant les joueurs, il pourra être un peu haché. Rien de bien grave, ni déplaisant mais si vous aimez une rythme soutenu, il faudra prendre votre mal en patience.

Century est un jeu Indispensable pour sa facilité d'accès et son deckbuilding intelligent qui ravira toute la famille et même une grande partie des joueurs plus aguerris.

Indispensable, je le redis.

Enfin, je ne souhaite pas comparer Century à Splendor qui ont tous les deux leurs propres caractéristiques même si on peut leur trouver des similitudes. Ils ont tous les deux leur place dans notre ludothèque et c'est l'essentiel.

 
  • Des règles simples et limpides
  • Un joli deckbuilding
  • La recherche des bonnes transformations
  • Une course qui se termine dans un mouchoir de poche
  • Un joli matériel
 
  • Un rythme un peu haché suivant les joueurs
  • Les couleurs des cubes pour les daltoniens
Aucun commentaireMasquer