Thème du jeu


Allemagne, fin du XIXe siècle. Sous une fine pluie d’automne, un panache de fumée annonce l’arrivée d’un train en gare de Munich... Le vacarme des machines se fait de plus en plus intense et culmine lorsque la locomotive s’immobilise près du quai en relâchant sa vapeur. Déjà, des porteurs en livrée s’affairent. Sur le quai d’en face, un long coup de sifflet retentit, puis une voix : « Zug fährt! » Pesamment, un autre train s’ébranle vers sa prochaine destination : Berlin, capitale de l’empire...
 

L'avis de LudiGaume

1- De 3 à 5 parties jouées - 12 septembre 2017
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Indémodable.

C'est fou comme ce jeu est toujours aussi plaisant et prenant. A chaque nouvelle carte ou édition, on retrouve le plaisir d'y jouer, de découvrir la petite règle qui change la manière d'aborder la carte. Et cette fois-ci c'est encore réussit.

Cette version apporte, une fois de plus, un nouvel élément, les passagers. Ce nouvel élément rend la partie plus tendue et crée encore plus de dilemme lors de son tour. Il faut surveiller les majorités qui se constituent entre les différents joueurs. Il ne faut pas se laisser distancer car on parle de 20 points pour le majoritaire dans chaque couleur. Le seconde 10 points. Cela peut faire une grosse différence en fin de partie. Mais, le jeu ne perd pas son fond, la connexion des différentes villes ou pays (dans cette version) avec ses wagons pour remplir les objectifs.

Et puis, venons-en à la carte qui semble très étroite quand on joue à 4 ou 5. Les lignes disparaissent rapidement et il n'est pas rare de voir une ville complètement reliée avant votre arrivée. Et boum, c'est la catastrophe, un objectif qui saute ! Cette carte est étonnante car le côté Ouest de l'Allemagne est composé de petits tronçons alors que l'Est a plus de tronçons longs. Une nouvelle chose sur la carte, les destinations Pays (comme la France, l'Autriche, ...). Pour les objectifs, il suffit de relier l'un des points dans le pays concernés pour l'emporter.

Les objectifs, seul dilemme de cette version, à notre avis. Ils permettent de gagner plus de points car celui qui a de la chance pourra en prendre plusieurs fois et toujours trouver son bonheur. Encore plus si il a attaqué le côté ouest de la carte. C'est un peu le côté trop hasardeux de la partie.

Il faut noter que la règle des passagers est complètement différente de celle de la version Marklin. Cette nouvelle mouture est beaucoup plus simple et accessible à tous. Dans l'autre version, la règle était plus complexe mais tout aussi intéressante. Les deux règles apportent un mode de jeu différent donc posséder les deux n'est pas un doublon si vous êtes fans de la série.

Un Très Bon pour cette version Allemagne et Indispensable si vous ne possédez pas la version Marklin. En tout cas, j'admire toujours le travail de Julien Delval qui arrive encore à illustrés des wagons avec brio.

Toujours aussi plaisant.

 
  • Une carte relookée
  • La nouvelle règle des passagers
  • Les deux types d'objectifs
  • Une carte tendue dans l'ouest
  • Les noms des villes en allemand
 
  • Le hasard de la pioche des objectifs
1 commentaireMasquer