Thème du jeu


Incarnez un puissant dieu en guerre contre d’autres divinités anciennes. Les cartes dans votre deck sont vos champions, ainsi que des événements représentant votre volonté imposée au royaume des mortels.

Composez votre deck de 30 cartes et démarrez le combat. Vous commencez avec 5 cartes dans votre main. Tour à tour, défendez-vous et abattez votre colère sur vos adversaires. Jouez habilement les capacités de vos guerriers et choisissez la faction qui correspond le mieux à votre style de jeu. Les sages, les sauvages, les défenseurs du bien et ceux du mal vous donneront différentes possibilités d’attaque et de défense au cours de cet impitoyable combat.

Faites attention aux capacités spéciales propres aux champions qui vous permettront des attaques aériennes, de s’en prendre directement aux points de vie de votre adversaire ou bien de lancer une offensive dès l’arrivée de votre champion dans le terrain. Venez à bout des 30 points de votre concurrent et remportez une victoire qui s’inscrira dans la légende !

Cela ressemble à quoi ?


Epic - 1
Epic - 2
Epic - 3
 

L'avis de LudiGaume

1- De 3 à 5 parties jouées - 25 septembre 2018
 
Peu Captivant
  preview
Avertissement sur ses notations

Difficile de ne pas penser à Magic The Gathering quand on découvre Epic. On y retrouve de nombreux points communs tel le mal d'invocation, les 4 couleurs et des coûts d'invocations. Mais aussi, de nombreux effets qui demandent beaucoup de pratique pour arriver à bien les assimiler pour ne pas retourner sans cesse dans la règle. C'est un peu ce qui m'a chagriné dans le jeu c'est ce long apprentissage des termes qui a eu don de ralentir nos parties, de nous perdre.

Je crois que cette déception vient plus de sa similitude acec Magic et du fait d'avoir joué à Star Realms avant. Il lui manque le côté nerveux et plus rapide que ce dernier.

C'est à regret que je lui donne un Peu Captivant car il n'est pas parvenu à nous emporter, à nous donner suffisamment de plaisir de jeu.

Devrait plaire aux fans de Magic avec son format plus court.

 
  • Le format
  • Les illustrations
 
  • Une règle parfois peu claire
  • Trop d'effets tuent l'effet
1 commentaireMasquer