Thème du jeu


Sur la côte battue par les vagues de la mer du Nord, un peuple laborieux survit encore et toujours à la sueur de son front. Constamment menacées par les tempêtes et les inondations, plusieurs communautés se regroupent pour construire les digues qui devraient les protéger. Mais chaque habitant mobilisé pour construire la digue est un éleveur absent, qui ne peut s’occuper des moutons et des autres tâches de la ferme. Les habitants des basses terres sont ainsi sans cesse déchirés entre l’altruisme et leurs intérêts propres. Seuls ceux qui réussiront à faire le bon choix et à trouver le bon équilibre pourront survivre dans ces terres hostiles.

Cela ressemble à quoi ?


Les Basses Terres - 1
Les Basses Terres - 2
Les Basses Terres - 3
Les Basses Terres - 4
Les Basses Terres - 5
Les Basses Terres - 6
Les Basses Terres - 7
Les Basses Terres - 8
Les Basses Terres - 9
Les Basses Terres - 10
Les Basses Terres - 11
Les Basses Terres - 12
Les Basses Terres - 13
Les Basses Terres - 14
Les Basses Terres - 15
 

L'avis de LudiGaume

6 octobre 2018
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Quand on regarde la boîte, on découvre un logo "Uwe Rosenberg Collection". Ce n'est pas anodin et annonce la couleur d'entrée de jeu. C'est clairement un jeu Agricola-like. On ne peut y jouer sans y penser.

Cette fois-ci on se retrouve aux Pays-Bas, terres basses, sous le niveau de la mer. Il va falloir se développer mais aussi protéger son troupeau de moutons des inondations. Seul moyen, construire une digue suffisamment haute pour retenir les vagues. Tout le monde devra y participer sinon tout le monde aura les pieds dans l'eau. C'est l'épée de Damocles sur votre développement tout au long de la partie. Car les conséquences peuvent être énormes.

On retrouve tout ce qui fait un jeu de ce type. La gestion de ses enclos, la construction de bâtiments qui vont vous aider, des objectifs de fin de partie, des naissances, ... C'est un magnifique jeu de gestion qui passionne du bout en bout. Attention, il faut arriver à entrer dans le jeu car si ce n'est pas le cas, cela risque de devenir long pour vous.

Ce que j'aime beaucoup dans le jeu c'est la gestion des ouvriers et des laboureurs qui donnent l'amplitude de l'action choisie. Plus la valeur de votre ouvrier est grande, plus vous pourrez faire l'action. C'est simple mais demande pas mal de réflexion. Une belle idée qui fonctionne à merveille.

Et puis, je reviens sur cette construction de digue. C'est le moment de la coopération mais pas trop quand même. Celui qui y contribue peut ensuite demander l'aide d'un autre joueur qui avancera également. Et vous donnera une case supplémentaire sur cette piste. Tentant et puis si cela peut éviter l'inondation. Mais, il y a un autre paramètre dont il faut tenir compte. Si la digue tient tout le temps, votre contribution ne vous rapportera pas de point et les moutons vaudront plus en fin de partie. Il faut trouver l'équilibre pour ne pas se faire avoir en construisant trop la digue au détriment de votre élevage. Il faut surveiller votre position sur ces éléments tout au long de la partie pour ne pas se faire avoir.

Les Basses Terres c'est une belle boîte pleine de matériel de qualité, en bois. C'est très beau et contribue grandement au plaisir de jeu. La règle et son annexe sont parfaites. Rien à redire.

C'est un Très Bon pour Les Basses Terres qui fait honneur à la collection Uwe Rosenberg en apportant des idées neuves tout en respectant l'esprit d'Agricola.

Un Très Bon jeu de gestion qui ravira tous les amateurs de ce type de jeu.

On aime.

 
  • De la belle gestion
  • La digue
  • Coopération mais pas trop
  • Le choix de l'amplitude des actions
  • Un Agricola-like
 
Aucun commentaireMasquer