Thème du jeu


Durant le 16ème siècle, le roi Manuel I chargea des artisans de construire des bâtiments grandioses. L'un des bâtiments qui ne fut jamais construit avant sa mort fut le Pavillion de l'été. Dédié en l'honneur de la plus grande famille royale Portugaise, il fut perdu à tout jamais.

Cela ressemble à quoi ?


Azul: Summer Pavillon - 1
Azul: Summer Pavillon - 2
Azul: Summer Pavillon - 3
Azul: Summer Pavillon - 4
Azul: Summer Pavillon - 5
Azul: Summer Pavillon - 6
Azul: Summer Pavillon - 7
Azul: Summer Pavillon - 8
Azul: Summer Pavillon - 9
 

L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 14 novembre 2019
 
Top à LudiGaume
  preview
Avertissement sur ses notations

Voici le troisième opus d'Azul. Alors, resucée ou un vrai jeu ?

La boîte est dans la lignée des deux premiers opus. Toujours aussi jolie, colorée dans le rappel des carreaux portugais d'où est tiré le nom du jeu. Le contenu est de qualité comme les versions précédentes. Tout est plaisant et de qualité sauf ce plateau de score au format feuille de papier qui à tendance à tourner sur lui même quand on modifie les scores. Pourquoi pas un vrai plateau ? Aussi, personnellement, je souhaiterai avoir un petit symbole sur toutes les tuiles pour illustrer encore plus l'univers des carreaux portugais. Ici, certaines, comme dans les versions précédentes, sont seulement de couleurs différentes. Dommage pour moi. La nouveauté, la tour pour stocker les tuiles utilisées. Et bien c'est super pratique pour remettre le tout dans le sac. C'est un ajout bienvenu. Merci.

Azul reste Azul. Donc la mécanique de sélection des tuiles sur les fabriques restent inchangée. C'est ce qui fait son charme comme à chaque fois. Mais, maintenant, il y a une couleur Joker lors de chaque manche. Si on prend des tuiles et qu'il y a du joker avec, on doit en prendre un et un seul. C'est malin car cela évite de se gaver. Aussi, quand on pose, on doit avoir au moins une tuile de la bonne couleur pour l'accompagner de Joker. Il faudra bien calculer vos choix pour arriver à profiter au maximum des jokers.

La pose est assez similaire car il faut toujours donner autant de tuiles que le numéro de la case (de 1 à 6). C'est ici que l'on découvre toute l'importance des jokers. Cette phase demande beaucoup d'attention, de calcul pour obtenir des points et aussi parvenir à optimiser ses tuiles. Ici, on ne peut conserver que 4 tuiles pour la manche suivante et il faudra bien faire ses choix et surtout bien regarder quelle sera la prochaine couleur Joker. C'est très stratégique car cette phase de conservation peut s'avérer cruciale.

Mais pour ajouter un peu plus de stratégie, il y a les bonus à essayer d'activer pour acquérir des tuiles Bonus. Donc, vous aller devoir encore plus trouver le bon déroulé de vos poses pour en tirer des bénéfices importants pour la victoire finale. On vous le dit, c'est une version bien plus stratégique.

Et puis, il ne faut pas se voiler la face, le joueur qui reconstituera le plus d'étoiles sera souvent le vainqueur final car les points attribués en fin de partie sont très importants et font souvent la différence. Il faut en tenir compte car les autres bonus de fin de partie ne suffiront pas pour l'emporter. Pensez à surveiller vos adversaires pour ne pas leur laisser les bonnes tuiles.

C'est un Top à LudiGaume pour Azul : Le pavillon de l'été tellement cette version élève le niveau du jeu sans pour autant le dénaturer. Une version plus stratégique que les opus précédent.

Le cadeau de fin d'année 2019 pour tous les amateurs de la série Azul.

 
  • L'esprit conservé d'Azul
  • Plus stratégique
  • La recherche des bonus
  • La gestion des jokers
  • Tendus du début à la fin
 
  • La feuille/de plateau de scores, bof, bof
  • Pourquoi il y a encore des tuiles sans dessin ?
Aucun commentaireMasquer