Thème du jeu


Le roi Tritus vous désigné, vous les gouverneurs en qui il a le plus confiance, pour maintenir et défendre les frontières des ennemis. Pour y arriver, vous devez manoeuvrer contre vos adversaires mais aussi engager les conseillers du Roi. Un seul Gouverneur sera admis au Conseil Royal. Le futur de Kingsburg est entre vos mains.

Cela ressemble à quoi ?


Kingsburg: The Dice Game - 1
Kingsburg: The Dice Game - 2
Kingsburg: The Dice Game - 3
Kingsburg: The Dice Game - 4
Kingsburg: The Dice Game - 5
Kingsburg: The Dice Game - 6
Kingsburg: The Dice Game - 7
 

Premières Impressions de LudiGaume

De 1 à 2 parties jouées - 15 mars 2020
 
Sans Intérêt
  preview
Avertissement sur ses notations

Kingsburg est un nom qui sonne toujours à mon oreille comme un très bon jeu que l'on oublie de ressortir mais qui est toujours sur l'étagère. Alors, à l'annonce d'un Roll & Write tiré de cet excellent jeu, je ne 'ai pu que me ruer dessus à Essen.

Et aujourd'hui, 15 mars 2020, confiné pour cause de Coronavirus, on a pris le temps de le découvrir. On découvre le matériel. Chouette, c'est de bonne qualité. On retrouve l'univers du jeu original. La lecture de la règle permet de se lancer sans trop de peine excepté cette page 9 qui aurait du être en début de règle pour bien comprendre les différentes sections de notre feuille. Bizarre comme organisation. Bon, à force on avait compris.

On lance les dés. On obtient des sabliers, d'autres choses et des valeurs pour recruter les conseillers comme dans le jeu original. On peut relancer tant que l'on veut mais pas les sabliers. OK, classique. Cela marche on construit des bâtiments, engage des militaires pour se défendre des invasions, ... Tout va bien. On est dans Kingsburg. Mais voilà second tour, les sabliers s'abattent sur nous. Et bam, déjà la première invasion ! On a pas eu le temps de se retourner en 2 tours. Et bam, un bâtiment de détruit. C'est balo ! Mais voilà que le joueur suivant subit aussi une avalanche de sabliers malgré son jeton Relancer. Et bam, après 4 tours, seconde invasion, second bâtiment qui part en fumée. La fin de partie, avec sa troisième invasion, n'aura pas mis très longtemps à nous achever. Score final 4 à 2. Impressionnant !

Ces sabliers ont minés la partie du début jusqu'à la fin. Qu'il y en ai, c'est normal mais que l'on risque de voir 5 sabliers nous tomber dessus dès le premier tour alors que l'on n'a pas encore joué, c'est terrible. La première invasion est après 3 sabliers chez un même joueur. Le hasard de ces derniers et le peu de possibilité de les contrer tue la partie. Il manque dans le jeu un élément pour rythmer ces invasions, pour laisser le temps aux joueurs de se développer, de s'amuser.

C'est un Sans Intérêt. C'est dur, j'en suis conscient. Mais on ne risque pas de ressortir la boîte de peur de voir la partie partir encore une fois en couille.

On va rejouer à l'original qui nous ravira sans aucun doute.

 
  • Matériel de qualité
  • On retrouve l'esprit du jeu original
 
  • Ces sabliers qui peuvent tuer la partie
Aucun commentaireMasquer

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension