Thème du jeu


Au top départ, une carte « combinaison » est retournée au centre de la table.
Aussitôt, chaque joueur doit reproduire le plus vite possible le motif de cette carte en tournant et superposant dans tous les sens ses 4 vitraux...Mais attention, car pour réussir, il va falloir masquer certains points de couleurs en les remplaçant par d’autres!

Dès qu’un joueur pense avoir réussi à reproduire le motif en ayant empilé bord à bord ses 4 cartes, il tape la carte combinaison au centre de la table en annonçant « VITRAIL » . Si c’est exact, il gagne cette carte. Et c’est parti pour une nouvelle manche avec un motif entièrement différent !

Un jeu de rapidité unique en son genre par son principe original de transparence.
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu

Etre le premier à totaliser un score de 9 points.

Mise en place

On mélange les 64 cartes Score/Combinaison et on les place face Score visible sur la table.

Chaque joueur reçoit un jeu de 4 cartes transparentes de même couleur.

Le joueur le plus jeune commence la partie.

Déroulement d'une manche

La manche débute en retournant la première carte Combinaison.

A l'aide de ses 4 vitraux empilés, les joueurs doivent composer le plus rapidement possible la combinaison demandée. Tous les vitraux doivent être utilisés.

Dès qu'un joueur a réussi, il tape sur la carte combinaison et crie "Vitrail"!

 Correct

Le vitrail proposé est correct et le joueur gagne la carte. Il la place devant lui face Score visible.

 Incorrect

Le vitrail proposé est faux et le joueur doit rendre la dernière carte qu'il a gagnée (s'il en possède une). La carte ainsi rendue et celle de la manche sont placées sous la pioche. La manche est terminée.

Le gagnant de la manche retourne une nouvelle carte Combinaison et une nouvelle manche commence.

Fin de la partie

La partie se termine quand un joueur totalise un score de 9 points ou plus.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de LudiGaume

4 mars 2006
 
Top à LudiGaume
  preview
Avertissement sur ses notations

Chez LudiGaume on n’est pas fan des jeux de rapidité mais celui-ci nous a convaincu et nous amuse à chacune de ses sorties.

Quelle merveilleuse idée cette superposition des 4 cartes pour atteindre une configuration de points prédéfinies. C'est simple mais pas forcément facile de trouver la bonne combinaison avec ses cartes et de cette difficulté découle l'amusement. Il n'y a rien à faire on veut y arriver.

De plus, plusieurs niveaux de difficultés sont offerts; ce qui permet à tous de jouer. Pour aller crescendo, il suffit de trier les cartes par difficultés (1, 2, 3).

Au final, un jeu de rapidité amusant, prenant qui arrive à convertir les joueurs de tous âges.

Un bravo à l'éditeur pour le nouveau format de boîte et pour avoir su éditer ce jeu qui n'est pas simple par la transparence des cartes. Bravo.

 
  • Le format de boîte
  • Le principe
 
  • Peut énerver si on n'y arrive vraiment pas
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Jérôme

De 3 à 5 parties jouées - 18 juillet 2006
 
Très Bon
  preview

vite expliqué, vite joué. Voilà un jeu qu'il est intéressant.

Partie frénétique entre joueurs de même niveau, il peut lasser si un joueur surclasse largement les autres (ou a simplement plus de parties à son actif !).

Il faut, je pense, y jouer en accordant des points pour les secondes places.

L'idée est excellente et c'est très amusant de triturer ses petites feuilles de plastic pour essayer de faire apparaître ou disparaître les points de couleurs.

 
  • l'idée et le mécanisme
  • rapidement mis en place
 
  • peut lasser si on adopte pas des règles "maison"
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Guillaume

De 3 à 5 parties jouées - 8 septembre 2006
 
Très Bon
  preview

La jolie boîte cubique cache en son sein un lot de petites cartes carrées et les fameuses feuilles plastiques dont les bords sont aux couleurs des joueurs. En observant le matériel, j'avais un doute sur l'intérêt du jeu mais tout est venu dès la première partie.

Vitrail fait appel à votre sens spatial mais également à vos nerfs : il ne faut pas perdre son sang froid et réflechir de manière méthodique le plus rapidement possible. On savoure d'autant plus les victoires qu'elles reposent pratiquement sur la seule célérité de ses méninges. Les défaites surviennent soit lorsqu'on était "sur le point d'y arriver" ou "qu'on nageait en pleine panade".
Si vous découvrez le jeu tandis que vos amis le connaissent déjà, attendez-vous à quelques dérouillées avant de saisir la technique de jeu. Heureusement, les choses viennent assez vite.

L'aspect frustrant de Vitrail peut venir des aptitudes de chacun : tout le monde n'est pas forcément à l'aise avec la représentation spatiale que requiert le jeu et il y a souvent ceux qui sont dans la compétition et s'approchent toujours peu ou prou du chrono du meilleur joueur et ceux qui luttent pour récupérer une ou deux cartes dans la partie. Il y a quand même quelques coups de main à prendre dans le jeu (comme essayer de fixer les bords en premier).

En somme, Vitrail est un bon petit jeu d'apéritif court et intense. On est en général content une fois la partie terminée tant on est éprouvé par la nécessité d'aller vite.

 
  • Simplissime
  • Nerveux et tendu à souhait
  • Met les neurones à rude épreuve
 
  • Un caractère malgré tout répétitif
  • A réserver à des joueurs de niveau équivalent
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Grunt

De 6 à 10 parties jouées - 1 février 2007
 
Indispensable
  preview

Le premier gros avantage de Vitrail, c’est les règles : sortez le matos et dites « oui il faut utiliser les 4 calques » et le tour est joué. Contrairement à des jeux de logique comme Ricochet Robot ou Set, on va ici manipuler : et pour les esprits un peu contrarié à la réflexion mode Rain Man, ça a l’air de rien mais ça aide (comme j’aime aussi à manipuler les pièces dans les puzzles d’Ubongo).

Il réussit à trouver le juste équilibre entre difficulté, rapidité et tension, tout en gardant une pureté, une simplicité et un dynamisme qui frise le génie. Ajoutez à cela un packaging attrayant et vous avez tout simplement la recette d’un jeu de logique accessible à tous, parce qu’il arrive à passer outre pour moi le premier rejet habituel du « c’est pas pour moi, je comprend rien », et c’est là sa grande force.

Bref Vitrail c‘est bon, mangez-en !

 
  • Une bien belle idée: simplement géniale
  • L'aspect tactile dans un jeu de logique
 
  • Les répartitions de points sur les cartes
  • Un cap psychologique à passer: le syndrome du "j'y arrive pô"
Aucun commentaireMasquer