Thème du jeu


Vous êtes pilote de Grand Prix, dans un bolide capable d'atteindre 300 à l'heure en ligne droite. Oui mai... voilà déjà la première chicane, et vous êtes encore en 6ème.

Pour éviter le crash, choisirez vous de sacrifier la gomme de vos pneus, des points de vie moteur, ou votre réserve de freins ?

Dans quel état sortirez-vous du prochain virage ?

Quelles queues de poisson vous préparent vos adversaires avant le seul arrêt aux stands?

Formule Dé réussit à traduire sur un plateau de jeu (de toute beauté), les émotions, les peurs et les calculs qui se bousculent sous le casque d'un vrai pilote, quelque soit votre âge.
 

L'avis de Guillaume

Plus de 10 parties jouées - 21 avril 2007
 
Très Bon
  preview

J'ai découvert Formule Dé lors de sa sortie alors que les précédents jeux de Ludodélire m'avaient d'ores et déjà conquis (Supergang, Full Metal Planète, Tempête sur l'Echiquier). Malgré mon ignorance concernant les sports mécaniques, ce jeu de course m'a tout de suite plu. Et c'est avec beaucoup de plaisir qu'à 5 amis, nous jouions les Grand Prix en championnat à un rythme effrené.
Si aujourd'hui, je ne le qualifierai plus que d'un "Très Bon", c'est que le temps qu'il requiert est de moins en moins souvent à ma disposition.

Formule Dé est souvent déprécié par certains joueurs car l'on y lance pas mal de dés. Si on compte une quinzaine de lancés par circuit et par voiture et que l'on considère une course à 3 tours (règles avancées) et 10 voitures (là où c'est le plus palpitant), on ne lance par moins de 450 fois les dés dans une partie de Formule Dé (en supposant que toutes les voitures franchissent la ligne d'arrivée). Il y a de quoi faire peur de prime abord. Pourtant, les jets de dé s'enchaînent avec bonheur et leur issue est bien moins le fruit du hasard que d'un placement astucieux.
En effet, tout le jeu consiste à trouver les emplacements qui maximisent les chances de rentrer dans les virages (car cela permet in fine de faire un tour de circuit en un minimum de jets) ou minimisent les chances des adversaires de maintenir leur vitesse.

Il y a en effet de quoi mettre l'ambiance autour du plateau de jeu car bien que l'on ne déplace que sa voiture, les interractions "agressives" sont nombreuses : blocage de trajectoire optimale, "touchettes", débris sur la piste, hautes vitesses qui déclenchent des tests de casse moteur et des changements de météo. On s'intéresse à ses jets que l'on souhaite "parfaits" mais les jets des autres joueurs ne nous laissent pas indifférents, bien au contraire.

Mais la partie la plus intéressante du jeu est peut-être la construction de sa voiture en début de championnat (règle avancée). C'est le moment où l'on estime a priori la consommation en points de vie de sa voiture compte tenu du tracé. Est-ce que c'est un circuit qui demandera de la consommation ? Est-ce que l'écart avec les joueurs tend à se distendre ?
Chacun part alors avec des capacités différentes à gérer tel ou tel aléa... Et lorsqu'on parvient à passer la ligne avec une véritable épave où tous points de vie ont été grisés, on est sans doute sur le podium car on a fait le meilleur usage possible de sa voiture.

Pour profiter au maximum du jeu, il faut y jouer "toutes options" : météo, pneumatiques, courses en 3 tours, aspiration, customisation, essais (peut-être le seul dont on puisse se passer car il allonge la durée du jeu). Ces petites règles ne sont pas difficiles à intégrer mais ajoutent du sel dans ce jeu où les choix sont à chaque tour de déplacer son levier de vitesse et de faire se mouvoir sa monoplace selon les résultats du dé.
Enfin, les règles de championnat permettent de lisser le hasard sur plusieurs séances et de mettre en avant les joueurs les plus réguliers ainsi que de varier les plaisirs avec les spécificités des nombreux circuits qui existent (circuits rapides, circuits techniques, chicanes périlleuses, murets, etc.).
Avec tout ça, on passe alors un excellent moment autour du plateau, à la fois convivial et compétitif que l'on apprécie ou non de regarder la Formule 1 à la télévision.

Le défaut de tout cela, c'est qu'il faut pas moins de 3h pour finir un circuit. Ce qui est, avouons-le, relativement long au regard de la faible complexité du jeu. En outre, il faut rassembler 5 joueurs motivés (jouant chacun une écurie), idéalement sur plusieurs séances, pour tirer la substantifique moëlle de Formule Dé. Rien d'impossible, mais tout dépend de son temps libre et de celui de ses compagnons de jeu...

 
  • L'atmosphère de course très bien rendue
  • La maîtrise des probabilités et le côté "push your luck" du jeu
  • L'ambiance à la table dûe à l'interraction et aux risques pris
  • La customisation de sa voiture avant le Grand Prix
  • Les règles avancées, indispensables à mes yeux.
 
  • Une durée de jeu importante (3 heures)
  • Le jeu ne prend tout son sel qu'à partir de 4-5 joueurs
Aucun commentaireMasquer