Thème du jeu


Y a-t-il un PDG dans la boite ?

Le PDG, c'est vous...

"Quelle erreur d'avoir licencié deux commerciaux au tour précédent !... Voilà maintenant que d'importantes commandes de chocolat arrivent, et je n'ai plus assez de personnel pour négocier... tandis que je paye trois comptables à ne rien faire! Heureusement, les affaires de Bernard H. mon (féroce) concurrent, ne vont pas beaucoup mieux: depuis que Francine G. a raflé tous les stocks de cacao disponibles sur le marché de New York, il se ruine à acheter ses matières premières à Tokyo, au prix fort. Et si je faisais alliance avec Jean-Luc L. pour le mettre en faillite ? ...
Ne vous étonnez pas si "ces morceaux choisis" d'une partie d'Ambition ressemblent à s'y méprendre à la réalité, à celle des affaires et du business international. C'est que, comme toutes les idées géniales, l'idée d'Ambition est simple: calquer les règles du jeu sur celles de la vie des grandes entreprises. Des PDG créent leur boîte puis s'affrontent sur un même "créneau", et le meilleur (vous, naturellement) va gagner.
Dévoilant sa(vraie) personnalité, chacun tentera de faire fortune, s'imposera par la ruse ou la diplomatie, jouera la rigueur ou le coup de poker, tablera sur
l'honnêteté ou sur le chantage et l'arnaque... Inutile en tout cas de compter sur le hasard: pas plus que dans la vie, il n'y a de dés dans AMBITION.
Grâce à AMBITION, vous allez être un PDG plus vrai que les vrais. Un jeu qui ne manque pas d'humour et si vous perdez... vous en serez sans doute quitte en offrant le champagne à vos adversaires.
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu


Mise en place


Déroulement de la partie


Fin de la partie


Pour bien commencer

achetez des placements le plus vite possible : ils sont limités en nombre et leur prix augmente.
essayez d'avoir plus de commerciaux que les autres joueurs : c'est une solution pour être en situation de monopole sur des contrats.
attendez les derniers contrats pour vendre si les autres ne peuvent fournir 50 ou 60 tonnes : vous serez alors en situation de monopole.
achetez tous le chocolat sur le marché mondial permet aussi d'être en situation de monopole.
n'hésitez jamais à payer pour être en situation de monopole ! Un ouvrier fabrique trois barres pour 6000 qui peuvent se revendre minimum 30000, l'encaissement coute 13000 et la négociation 6000 (un commercial négocie deux contrats avec succès environ). Le contrat le plus mal négocié ne fait gagner 1000 en payant 30 tonnes 6000. Evidemment, si vous êtes en situation de monopole le même contrat rapportea 60000 de plus. Cela veut dire qu'il ne faut pas hésiter à payer des commerciaux ou à acheter le chocolat sur le marché plus cher que les autres car la situation de monopole rapporte beaucoup.
les secrataires sont à embaucher et licencier en fonction des contrats en stock.
prévoyez une réserve d'argent pour les coups durs.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de Xavo

Plus de 10 parties jouées - 18 juin 2006
 
Sympathique
  preview

Ambition propose un matériel terne qui réussit néamoins à faire jouer des mécanismes moyennement complexes de façon très naturelle. Par exemple, chaque barre "10 tonnes de cacao" est placée dans l'entrepôt à cacao qui a 16 places. Transformée en chocolat la même barre est retournée face "chocolat" et placée dans l'entrepot à chocolat qui a 16 places. Entre les deux entrepots sont placés vos ouvriers. En manipulant des barres, vous gérez le stockage et la transformation de façon trés simple. Tout est aussi bien fait même si le look manque vraiment de paillettes.
Mais de toutes façon, on est pas là pour rigoler ! Il va falloir compter, anticiper, gérer, négocier, décider...enfin voilà : vous dirigez une entreprise. Les possibilités sont nombreuses et vous pourrez embéter vos adversaires lors de l'achat du cacao et la vente du chocolat.
Mais pour cela, il faudra être prêt : avoir des fonds, du chocolat, des commerciaux...
Le jeu est donc fortement stratégique : il s'agit de savoir où l'on va. Les joueurs débutants sont généralement battus, souvent à plate couture, par les plus expérimentés.
L'argent est vraiment le nerf de la guerre à ce jeu : il permet d'atteindre les situations de monopole qui rapportent encore plus d'argent...etc. Etre riche conduit donc à être riche. Si la spirale de la victoire existe, elle n'est pas insurmontable en s'alliant à bon escient. Mais evidemment, pour cela, il faut être plus de deux ! Il faudra alors être bien organisés et coordonnés pour nuire efficacement au joueur le plus riche. Celui qui est en tête a les moyens de resister et ne tombera pas dès le premièr mois d'alliance. N'oubliez de ne pas investir n'importe comment : la victoire se mesure à l'argent encore en caisse ! Ainsi, dépenser, c'est comme perdre des points de victoire.
De plus, des événements aléatoires surviennent chaque mois, ils influencent le jeu et cela oblige à être prévoyant et à ne pas investir tout son argent.
Il est possible de ne jouer moins de mois pour des parties plus rapides (en dessous de 4 mois le jeu est peu interressant).
Ambition est donc un grand jeu de stratégie, rapide, permettant des interactions entre les joueurs et qui a une durée de vie importante.
Il a néanmoins quelques défauts :
- l'écart important entre joueur expert et débutant, qui laisse peu de chance aux débutants de l'emporter.
- le design général du jeu bien fade qui ne fait pas envie.
- enfin, il ne présente guère d'intérêt à 2 et ne peut être joué à plus de 4.

Aucun commentaireMasquer