Thème du jeu


Intrigues à la cour de l'Empereur.
 

L'avis de Sébastien D.

2- Plus de 10 parties jouées - 19 février 2009
 
Indispensable
  preview

Chronique pour une perle sous estimée.

Dès l'ouverture de la boîte, ce jeu est époustouflant. Peut-être même le plus beau de ma ludothèque. Quel matériel! On ne sait pas où regarder tellement tout est magnifique, que ce soit en terme de design ou de qualité du matériel.

Ensuite, dès la lecture des règles, on est bluffé par l'adéquation thème/mécanique/matériel. En plus d'être beau le matériel est d'une grande ingéniosité. Pas de doute, nous sommes face à une bonne trouvaille ludique avec ce tableau de chiffres masqués par des tuiles personnage percés à des endroits divers, laissant apparaître les chiffres voulus. C'est une bonne idée dont on ne peut s'empêcher de se demander comment les auteurs en sont arrivés là. Quelle idée ont-ils eu en premier?

Et le plaisir de jouer me direz-vous? Il est grand, très grand. Entre la découverte de ses cartes et le décompte final, il doit se passer 1 ou 2 minutes. 45??? Ca fait 45 minutes que l'on joue?? Non??? Ca passe à une vitesse dingue!! Pour ne rien gâcher, le jeu est aussi bon à 2 qu’à plusieurs. A 2, l'optimisation du placement de ses favoris tout en essayant d'embêter la progression adverse est un régal de bluf et de tension. Il y'a moyen d'arriver à ses fins autant en jouant des tuiles négatives que positives, on est parfois soi-même surpris de la montée vertigineuse de ses ouailles.

L'un des autres points forts de ce jeu est que les joueurs sont entièrement maîtres du timing. Il est tout à fait possible de jouer l'entièreté de ses tuiles lors de la première des 3 phases comme il est possible de tout garder pour la fin. Autre choix cornélien: quand faut-il mettre des tuiles sur le plateau central pour pouvoir choisir la couleur de décompte? Est-ce seulement nécessaire? Seule une bonne analyse du plateau, de vos cartes et des coups joués par les adversaires doivent en décider.

Evidemment, malgré la présence de beaucoup de chiffres, Justinian est un jeu qui se joue à l’influence, au touché, au bluff, à l’estimation. Je ne pense pas qu’il soit destiné à plaire aux joueurs calculateurs qui souhaitent une emprise maximale sur le cours des évènements. Pour les autres, foncez, c’est un très beau bijou dans un merveilleux écrin.

 
  • Matériel, matériel, matériel
  • Plein de suspens
  • Se joue au doigté
  • Rapidité apparente des parties, signe d'un bon moment ludique
 
  • Certaines mains de cartes sont plus dures à jouer
2 commentairesMasquer