Thème du jeu


Une lettre, quatre thèmes ...
Cinq minutes pour trouver un mot qui corresponde à ce thème et marquer des points.
Un principe très connu présenté ici avec des thèmes sortant de l'ordinaire.
 

L'avis de Stéphan

1- De 1 à 2 parties jouées - 22 juin 2007
 
Sans Intérêt
  preview

Dans ma tendre jeunesse, il est un jeu que nous avions l'habitude de beaucoup pratiquer avec mes parents : le petit bac, un petit jeu de lettres de chez MB qui nous amusait énormément.

Le principe est extrêmement simple. A partir d'un thème et d'une lettre choisis au hasard, il faut retrouver un ou plusieurs mots adéquats dans un temps limité. Principe connu, extrêmement simple, qui a le grand mérite de pouvoir se jouer avec un matériel assez limité.

De temps en temps, j'aime encore bien sortir un jeu de lettres, histoire de faire fonctionner mes neurones en compagnie de mes amis, pratique qui change agréablement des plateaux que nous usons habituellement.

L’originalité de cette version du jeu de baccalauréat est de proposer des thèmes qui sortent de l’ordinaire version souvent très académique. On y trouve donc des thèmes originaux (noms de séries de TV américaines), inédits (qui chante vraiment trop fort), décalés (Célébrités bientôt mortes), amusants (noms ridicule de chien), etc. C’est évidemment ce qui m’avait fortement attiré dans ce jeu … après tout, si on peut se tourmenter l’esprit en s’amusant, pourquoi s’en priver …

Malheureusement, nous avons très rapidement déchanté. (Après deux tours pour être précis). Les thèmes sont tellement décalés que dénicher des mots se transforme vite en un véritable calvaire. Résultat des courses : première manche, un mot sur quatre thème ; deuxième manche, un mot sur quatre. Certains me rétorqueront sans doute que je manque de culture ou d’imagination … je me bornerais à constater que je n’étais pas le seul à bloquer … mes camarades ludiques eurent autant de bons résultats … même mon épouse qui est pourtant une latiniste très cultivée. Autant dire que le plaisir de découvrir les réponses des autres en était considérablement réduit.

Et pour nous compliquer encore l’existence ludique, nous avons également butté sur l’usage extrêmement pénible des cartes transparentes, certes d’un cachet très moderne mais dont on aurait aisément voulu se passer.

Tiens tout ceci m’inspire un nouveau thème pour le bac : « jeux qui doivent quitter ma ludothèque »

 
  • Idée originale
 
  • Thèmes des cartes tirés par les cheveux
  • Lisibilité des cartes originale mais très peu pratique
1 commentaireMasquer