Premières Impressions de Stéphan

De 1 à 2 parties jouées - 4 septembre 2007
 
Peu Captivant
  preview

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : contrairement à de nombreux avis très enthousiastes collectés à droite et à gauche sur la toile, je n’ai guère été enchanté par ma première partie.

Ma déception est d’autant plus grande que j’avais un a priori très positif sur ce petit jeu. Passé plus ou moins inaperçu à Essen l’an dernier, sans doute boudé dans nos contrées à cause de nombreux textes en allemand, il ressurgit de nulle part grâce à une traduction de qualité que l’on dit même supérieure à l’originale. Un travail soigné qui redonne une seconde chance à ce petit jeu qui apparaît alors fort sympathique. D’autant que le travail graphique est tout bonnement magnifique.

Je découvre les règles avec beaucoup d’enthousiasme. Les mécanismes sont relativement simplistes et assez prometteurs. Gestion d’une main de cartes, pose de cartes face cachées et découvertes progressives du jeu des adversaires sont des principes qui ont fait leurs preuves et promettent encore de bonnes surprises ludiques.

L’astuce de celui-ci : proposer des personnages aux pouvoirs multiples et des combinaisons – combo comme diraient les puristes – diverses et originales. Magic n’est plus très loin …

J’ai testé pas mal de petits jeux qui utilisent avec plus ou moins de succès ces mécanismes : Pecking order, Tomahawk, Schotten-totten, 6 qui prend, Ballon Cup, etc. Ce genre de jeu cherche un équilibre subtil entre tactique et bluff, perception et intuition, raison et sentiment.

L’auteur doit doser avec soin la part de connu et d’inconnu accessible aux joueurs, la quantité d’information disponible à chaque action. Trop de variables inconnues et le jeu devient hasardeux, chaotique et incontrôlable ; trop de facteurs connus et bonjour bonheur pour les mathématiciens en herbes.

Dans De cape et d’Epée, le trop grand nombre de cartes de pouvoirs différents, le peu de possibilités de deviner le jeu des autres laissent une trop grande place au hasard de la pioche et de la pose. Alors évidemment les retournements de situations sont nombreux, mais pas non plus spécialement prévisibles, ce qui ne m’a pas paru particulièrement intéressant, surtout frustrant et totalement chaotique.

J’aime énormément le bluff et l’intuition dans les jeux mais j’aime aussi beaucoup quand ils sont canalisés par de savants calculs et plans mûrement réfléchis la plupart du temps basé sur des conjectures plus ou moins probables où intuition et raison se répondent avec grâce et intelligence.

Ce qui ne m’a pas apparu très clairement ici.

Je reste donc sur ma faim mais contrairement à d’autres déceptions, j’ai tout de même envie de refaire une partie car il est possible que quelque chose ai tourmenté mon jugement …

2 commentaires

  1. Grunt 09:08 04.09.2007

    Je suis comme toi assez perplexe sur Kabale und Hiebe (je n'ai joué qu'une fois sur la version allemande) à 4 joueurs et j'ai trouvé que c'était vraiment la foire au chaos. Quelques pouvoirs sont bien sentis mais au final je n'ai jamais eu envie d'y rejouer. En voyant de nombreux avis positifs, je me dit que je devrai essayer de me faire une seconde opinion...

  2. Stéphan 12:01 04.09.2007

    et malheureusement après un essai assez mitigé, j'ai du mal à me dire ... et si on en refaisait une pour voir à nouveau.

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension