L'avis de LudiGaume

De 6 à 10 parties jouées - 14 septembre 2007
 
Top à LudiGaume
  preview

On ne va pas s'en cacher, on aime les jeux simples et de lettres. Cocktail Games nous avait déjà donné le très amusant Inextremis et les voici de nouveau avec un jeu de lettres.

Passons rapidement sur l'auteur qui n'est autre que William Attia le papa du célèbre Caylus. On n'est à l'opposé de ce dernier dans cette petite boîte en fer mais il réussit encore à nous passionner.

Le jeu est simple: trouver un mot qui commence par une lettre et qui contient les autres lettres révélées. Mais voilà, on ne peut utiliser deux fois la même entrée du dictionnaire et c'est souvent là que commence les ennuis. Car souvent, dans un élan de fierté, d'égarement, le joueur actif lance un mot immense alors qu'il n'y a que 2 lettres sur la table. Et là naît le sourire de ses adversaires qui se disent : "Mon dieux, toutes ces lettres gaspillées ! Eh Eh...". Et le joueur regrette rapidement ce moment. Egalement, le jeu crée facilement l'ambiance car les commentaires sur les possibilités vont bon train et cela devient vite un grand moment de solitude pour le joueur actif. Ce dernier plongera au plus profond de son cerveau, réveillera ses neurones même celles réservées à la survie de l'être humain (manger, boire, dormir, ...) pour trouver un mot et sortir vainqueur de ce duel avec soi-même, quoique avec les autres aussi qui ne se priverons pas de stresser le penseur actif. D’autres parts, la possibilité de défier le joueur quand il s’arrête vous force à pousser un peu plus loin le risque et vos connaissances, car s’arrêter trop tôt peut appeler directement la sanction du défi. Et là, on n’a plus le temps, la rapidité l’emporte.

Le jeu nous passionne, on n’y peut rien. Cette ambiance, ce stress pour trouver les mots font que l’on passe un excellent moment autour de ce petit paquet de cartes. D’ailleurs, il arrivera souvent que l’intérêt d’être le vainqueur s’estompe au profit du très bon moment passé ensemble.

Une petite conserve à 10€ qui vous apportera joie et bonheur, mieux que du thon ou des petits pois et en plus non périssable. Bravo William pour cette belle idée et Matthieu notre fabriquant de conserves préféré d'avoir encore su dénicher une petite perle.

Ne demandez pas ce que veut dire le nom et pourquoi un dragon, il n'y a pas de raison, il fallait bien mettre quelque chose sur la boîte.

 
  • Toujours un format parfait
  • L'ambiance
 
  • Les doubles lettres qui arrivent toujours au mauvais moment

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension