L'avis de Xavo

Plus de 10 parties jouées - 18 juin 2006
 
Top à Xavo
  preview

Le matériel de cette édition est de bonne qualité : plateau joli, cartes avec un look de cartes traditionnelles, règles claires et le tout avec l'esthétique de l'époque. Vous aurez même droit a des pions de couleur en bois pour marquer la prise des villes.

Le jeu en lui même possède des principes simples et équilibrés. Le couple "jeu de cartes" et "jeu de placement" apporte stratégie (placement) et tactique (cartes). Une bataille sur le plateau se règle en effet en jouant des cartes. Les joueurs vont ainsi essayer de prendre les villes proches car la victoire nécessitera de posséder moins de villes (à 4 joueurs, il faut 3 villes adjacentes ou 5 villes au total pour gagner). Durant les batailles, le jeu offre de nombreuses opportunités, permettant de contrer des mains robustes, sans toutefois sombrer dans le chaos. Le thème est présent dans les mécanismes et le design du jeu, même si l'immersion reste modeste.

Les cartes offrent également une dimension stratégique car les joueurs essayent de se constituer une main solide pour une future bataille à enjeu. Le choix de la ville ciblée par le Condottiere n'intéresse pas forcément tout le monde : cela peut être l'occasion de se renforcer ou de profiter du désintérêt des autres. Les joueurs malchanceux au tirage pourront ainsi faire des prises sur des villes qui intéressent peu de monde ou attendre leur heure.

Le jeu progressant, les villes passent petit à petit sous le contrôle des autres joueurs en même temps que les mains de cartes s'affaiblissent ou se renforcent. La tension va ainsi aller croissante, jusqu'à devenir incroyable quand il ne reste plus que quelques villes. Les parties peuvent alors devenir véritablement anthologiques et resteront longtemps dans les mémoires. Le kingmaking est absent pour une raison simple : tout le monde essaye toujours de contrer le joueur qui menace de prendre la ville qui lui donnera la victoire... même si certains abandonnent parfois le champ de bataille pour garder des forces pour leur propre victoire (ce qui n'est pas sans créer de débat, un peu comme à Terra de Bruno Faidutti). Je connais peu de jeu générant une telle ambiance en fin de partie : chaque carte semble couper les mains des joueurs tant les enjeux sont prégnants !

Quand toutes les villes sont prises et qu'aucun gagnant ne se dégage, une grosse bataille a alors lieu à partir d'une nouvelle donne et la victoire revient au plus fort, ce qui ne présente que peu d'intérêt, tout se jouant sur un tirage de cartes.

J'avais accueilli plutôt froidement Condottiere à sa sortie. Le jeu a connu depuis plusieurs versions (la dernière en date est chez Ubik), améliorant au passage les règles et variantes. La meilleure configuration de règles est selon moi que les joueurs ne piochent que 3 cartes après une bataille. En terme de nombre de joueurs, il faut jouer à 4 ou plus. Dans cette configuration, j'adore ce jeu simple et tendu. La meilleure preuve est que j'y joue depuis sa sortie, il y plus de 20 ans !

 
  • Tension et simplicité
  • Dimensions tactique et stratégique
  • Pas de kingmaking
  • Accessible
 
  • Victoire sur une bataille en cas d'égalité

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension