L'avis de Xavo

Plus de 10 parties jouées - 9 juin 2007
 
Sympathique
  preview

Le design trés coloré du jeu est plutôt à mon goût. Les règles sont abondement illustrées et trés claires. Le matériel est complet : citons les petits chameaux en bois trés sympathiques et les sachets plastiques fournis bien pratiques.

Face à la brouette de dés lancés chaque tour, Yspahan est souvent critiqué sous l'angle du hasard. La conclusion que vous lirait un peu partout est qu'il y a toujours quelque chose à faire avec les dés : ce sera également la mienne ! Concernant les dés, l'ordre du tour est bien plus déterminant que les tirages. Il y a bien quelques moments où la chance aux dés jouera un rôle (avoir trois "vases" par exemple ou ne pas avoir de "panier" alors qu'on en a besoin) mais cela reste rare.

Pourtant, le hasard a un rôle important dans ce jeu.

Il existe trois façons de marquer des points : en s'installant dans les quartiers, en construisant des bâtiments et en envoyant des marchandises dans la caravane. Il s'avère que pour faire vraiment la différence quelque soit votre source de points, il faut construire des bâtiments. Ils vous rendront bien plus efficaces si vous vous installez dans les quartiers en vous permettant de poser un cube supplémentaire et en vous faisant gagner plus de points par quartier complet lors du décompte. Ils vous seront aussi bien utiles si vous placez des cubes dans la caravane en réduisant le coût de déplacement de l'intendant et en vous faisant gagner une carte par cube envoyé dans la caravanes. Enfin, les bâtiments peuvent rapporter pas mal de points (25 points si tous sont construits).

En clair, la construction de bâtiments est indispensable à la victoire et plus cela se fera avant les autres joueurs, plus vous les distancerez.

Pour construire rapidement, il faut bénéficier de chameaux dans la "tour de dés" et, si possible, être le premier. Le chameau est la marchandise rare du jeu car il sert à la fois à la construction et la protection lors de l'envoi à la caravane, car il n'est pas nécessaire d'avoir de l'or pour l'enclos et parce que personne n'en possède au départ, contrairement à l'or.
Il est également possible de profiter de cartes rapportant 3 or, 3 chameaux ou permettant de réduire le coût d'un bâtiment. Cela permet de réaliser des constructions bien plus rapidement. L'idéal est d'obtenir trés vite une carte permettant d'économiser des chameaux ou d'en prendre trois. Au pire, une carte pourra vous permettre de gagner un chameau supplémentaire lorsque vous prendrez cette action dans la tour. Les cartes sont pour toutes ces raisons bien pratiques pour construire.

Vous découvrirez un jour toute la puissance de la combinaison du bâtiment Caravansérail et du placement de cubes dans la caravane, surtout si vous avez des chameaux. Le caravansérail permet en effet de piocher une carte tout en gagnant des points.

Entre joueurs expérimentés, la victoire se joue souvent sur la rapidité de construction, la première semaine ne servant quasiment qu'à cela via le tirage d'une carte plutôt que le placement de cubes, si or et chameaux sont déjà pris.

En clair, une construction plus rapide permet de faire la différence quelque soit votre source de points ; construire est plus rapide avec les cartes et le caravansérail permet d'avoir des cartes. Avoir de la chance au début du jeu permet de construire rapidement ce bâtiment et ainsi de recevoir facilement des cartes, ce qui vous rend encore plus efficace si vous continuez à avoir de la chance.

A deux joueurs, le jeu est différent du fait de la nécessité d'utiliser une action pour construire. Les cartes restent décisives mais les constructions plus sélectives. A 3 ou 4, le vainqueur aura bien souvent finalement construit tous ses bâtiments. en dehors de ces différences, le jeu est similaire dans toutes les configurations.

Yspahan est un jeu rapide et relativement simple. La présence de dés lui donne un côté fun. La stratégie n'est pas trés variée, voire unique, mais agréable à mettre en place tactiquement. Les cartes sont mal équilibrées car elles vont donner la victoire à un joueur chanceux, d'autant plus s'il a compris comment utiliser les bâtiments et la caravane.

 
  • Assez riche
 
  • Hasard
  • Cartes trop puissantes

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension