San Juan

Coté matériel, San Juan est correct. Je l'ai trouvé un peu léger puisque j'aurais aimé des marqueurs représentant les marchandises. Certaines illustrations de Puerto Rico sont reprises. En attendant une VF, vous disposez du choix entre version anglaise ou allemande. N'achetez pas le jeu si vous ne maitrisez aucune de ces langues.

Coté jeu, force est de constater que San Juan est aussi agréable à jouer que le grand succés de l'auteur : Puerto Rico.

Seul point commun entre les deux jeux : le choix des rôles. Les joueurs essaient ici de prendre les rôles qui les avantagent le plus ou de prendre des rôles pour empécher l'autre d'en tirer trop d'avantage. La comparaison entre les deux jeux s'arrète là.

Le jeu se déroule parfaitement, il est simple et interessant. On s'aperçoit assez vite qu'il y a deux grandes stratégies à mettre en place pour gagner : la production ou les batiments spéciaux. Le but du jeu est de contruire des batiments. Pour cela, vous avez deux grands moyens de vous procurer des cartes : produire des marchandises et les revendre ou en obtenir via les rôles et certains batiments spéciaux. Les deux ne sont pas incompatibles mais l'efficacité sera d'autant plus importante que vous vous investirez dans l'une ou l'autre voie. Reste ensuite à piocher les bonnes cartes assez rapidement et en particulier celle qui vont décupler votre nombre de points en fonction de la stratégie choisie : respectivement, la Guilde ou la Mairie. Si la pioche n'est pas au rendez-vous, vous ferez avec ce que vous avez, mettant en place une stratégie mixte.

Passé la phase de découverte, on se retrouve enfermé dans ces deux axes. La variété vient alors du hasard de la pioche auquel il faut s'adapter au mieux.

Autre défaut, à 4 surtout, le jeu souffre du même handicap que son grand frère : le choix des rôles des autres joueurs peut mettre à mal votre stratégie sans que vous y puissiez quoi que ce soit. Il devient ainsi de moins en moins controlable en rajoutant des joueurs.

A deux, le jeu souffre du fait que la stratégie "production" est trés dur à mettre ne place : vous serez seul à prendre "artisan" et "marchand" si l'autre joueur va dans une stratégie "batiments spéciaux". Certes, vous gagnerez plus de cartes que lui à chaque vente, mais cela ne suffit pas généralement à rivaliser avec une stratégie "batiments spéciaux" qui permet d'obtenir des cartes également pendant la vente. Jouer sur la production seul est donc difficile et ce, d'autant plus qu'il y a de joueurs.

Ainsi, plus il y a de joueurs, plus vous aurez de chance que la stratégie "production" fonctionne et donc que le jeu soit varié/équilibré, mais il sera moins contrôlable du fait du choix des rôles ! A vous de choisir ce que vous préférez, mais dans tous les cas, le jeu restera agréable à jouer.

Variante : Pour compenser le hasard du jeu, jouez en 100 points ou 2 manches gagnantes.

Sympathique