Thème du jeu


C'est la panique dans la prairie! Tout le troupeau de moutons est en ébullition. Roger, un irrésistible bélier, déclenche l'hystérie générale chez ces dames les brebis. Pour couronner le tout, le mouton coiffeur, qui guette au bord du pré, et ne pense qu'à faire sa pelote. Avec tout cela, les moutons ne savent plus où donner de la tête. Quel mouton arrivera finalement le mieux à remplir son bas de laine?
 

L'avis de Stéphan

De 3 à 5 parties jouées - 11 décembre 2006
 
Top à Stéphan
  preview

Un gros coup de cœur ludique … !

Attention, les mots suivants sont pleins à ras bord de subjectivité … Objectivité s’abstenir !

Quand on aime, on ne compte pas, ou plutôt on ne compte plus !

Et là j’ai été pris par les sentiments … Bon c’est vrai qu’à la base je ne suis pas un homme de grande raison plutôt un amoureux rêveur, explorateur du grand cosmos ludique et découvreur de plaisirs ludiques.

Et quand on m’a fait découvrir un monde comme celui-là, je n’ai pu faire qu’une chose : craquer !

Chose étonnante – ceci dit ceux qui me connaissent ne seront sans doute pas surpris –, j’avais ce jeu dans ma ludothèque depuis pas mal de temps mais pas encore eu la volonté de l’essayer. C’est la beauté du matériel qui m’avait attiré au premier abord ainsi que les très bons avis des internautes sur l’édition à compte d’auteur sortie à Essen en 2005 (sous le nom de Shear Panic). Un sympathique petit jeu bourré à craquer de petits moutons en résine mimi comme tout – original par son matériel, et surtout très beau ; un objet à avoir dans toute bonne ludothèque. J’étais cependant plus dubitatif quand à la finition ludique de l’affaire …

Et mal m’en a pris. Il a fallu qu’un ami débarque me le faire essayer pour que je découvre à quel point j’était dans l’erreur. L’essayer c’est l’adopter et croyez-moi, il ne prendra plus la poussière dans son étagère.

Haste bock est un jeu de positionnement : positionnement direct et positionnement anticipé. Autrement dit : ou comment utiliser ses cartes actions pour positionner au mieux les deux brebis de sa couleur dans le troupeau de mouton. Durant certaines phases, ce positionnement doit être rentable immédiatement, dans d’autres uniquement lors de décomptes spécifiques. Chaque action fait avancer un curseur temps qui indique à quelle phase on a affaire ou si on doit appliquer un décompte spécifique. Evidemment pour corser l’histoire, les phases avec décompte et les phases avec perception de gain immédiat se succèdent assez rapidement. Il faut donc continuellement faire des choix entre un gain de point direct ou un positionnement moins rentable dans le présent mais tactiquement plus intéressant pour un futur décompte. Choix qui seront mis à mal par le jeu de l’adversaire. On a donc affaire à un savant mélange d’anticipation, de tactique et de gestion des cartes action.

Mais un jeu assez abstrait au niveau de ses mécanismes. Particularité qui s’efface derrière un thème loin d’être plaqué. Les auteurs ont réussi l’exploit d’enrober le tout d’un thème tout simplement délicieux. Toute une clique de personnages délirants, attachants, drôles - Maurice la brebis pas comme les autres, Roger le bélier séducteur, les cousins tondeurs - donnent envie de jouer et mettent en scène une véritable histoire dans la prairie. C’est fou comme un thème bien pensé peut investir le joueur. Après une partie, on s’aperçoit aussi que les mécanismes ne sont pas si anodins que cela. Les auteurs ont-ils passé du temps à observer des moutons ou bien sont-ils des habitués de la campagne anglaises (et oui les Frères Lamont sont anglais) ? Toujours est-il que ces moutons de résines semblent se comporter comme un véritable troupeau de moutons. Balourds, grégaires et incontrôlables, ils ont tout de leurs cousins de chairs et d’os, c’est vraiment fascinant !

Au final, un très bon choix de la part de Zoch d’avoir repris la première édition des frères Lamont et de l’avoir transformée pour nous offrir un jeu léger (une demi-heure, trois quart d’heure), simple et amusant, allemand dans sa conception mais totalement décalé – so british - dans son thème …

Je conclurais sur un simple conseil : faites donc votre mouton de Panurge et sautez sur cette boîte de jeu. Elle mérite plus que votre attention.

 
  • Le matériel qui a beaucoup de charme. La nouvelle édition allemande est de toute beauté.
  • Un thème délirant et délicieux à souhait
 
  • Un jeu abstrait déguisé
  • Pas de peau de mouton fournie avec pour jouer les longues nuits d’hiver …
Aucun commentaireMasquer

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension