Thème du jeu


Mesopotamia est un jeu de plateau passionnant pour 2 à 4 joueurs. Il y a plusieurs milliers d'années, les peuples nomades ont commencé à s'installer en Mésopotamie. Vous pouvez maintenant mener une de leurs tribus, explorer des terres inconnues, construire des huttes, et créer de slieurx Saints pour collecter le Mana précieux et désiré.

En même temps, tous les joueurs doivent travailler ensemble pour construire un temple magnifique pour leur dieu Baal. Chaque tribu apporte ses offrandes à ce puissant temple, espérant gagner des saintes bénédictions et de la protection. Le joueur qui a apporté ses 4 offrandes en premier au temple gagne la partie.
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu

Etre le premier joueur à apporter ses 4 offrandes au Temple du dieu Baal.

Mise en place

Chaque joueur choisit une couleur et prend les pions correspondants plus une échelle de Mana. Il place la poutre sur la case 4 et le pion cylindrique sur la case 0. On débute sans Mana.

On se réfère à la fiche de préparation du terrain en fonction du nombre de joueurs. Dans une partie à 2 ou 3 joueurs, plusieurs tuiles sont remises dans la boîte de jeu. A 2 joueurs, les cartes avec le sigle "3 statues" sont remises dans la boîte.

Mise en place pour 4 joueurs

Les cartes sont mélangées et placées sur le côté ainsi que les bois et les pierres. On mélange les tuiles et construit plusieurs piles de tailles plus ou moins égales.

Déroulement de la partie

Durant son tour, le joueur actif effectue les 3 phases suivantes :

 Déplacement de ses tribus
Le joueur a 5 points de déplacement (changement de tuile) qu'il répartit comme il l'entend entre ses tribus, cela peut être 5 fois la même ou une autre répartition entre différentes tribus. Une tribu ne peut pas traverser un volcan. De plus, le Temple est un lieu sacré et aucune tribu transportant une ressource ne peut traverser cette tuile. On peut y apporter une Pierre ou une Offrande.

Durant son déplacement, une tribu peut effectuer les actions suivantes :

Transporter des ressources
Une tribu peut transporter une ressource de tuile en tuile. Elle peut l'abandonner quand elle le souhaite et cela ne lui coûte rien. La ressource est disponible pour les autres joueurs.

Voler des ressources
Pour voler la ressource (pas une offrande) d'une autre tribu, il faut avoir plus de tribus sur la même tuile que l'adversaire. Le vol ne peut s'effectuer qu'une seule fois par tour.

Construire le Temple
Lorsqu'une tribu apporte une pierre au Temple, elle contribue à sa construction et reçoit en conséquence 1 point de Mana et peut donc augmenter d'un point son échelle de Mana. La pierre déposée est remise dans la réserve.

Faire une offrande
Lorsqu'une tribu apporte une offrande au Temple, elle la dépose face visible à son pied. Le joueur doit payer sa valeur en Mana. La tribu ayant fait l'offrande se consacre entièrement à son dieu et est remise dans la boîte de jeu. Une tribu portant une offrande ne peut s'en débarrasser qu'au Temple et nulle part ailleurs.

Découvrir de nouvelles terres
Une tribu peu sortir du plateau de jeu et découvrir une nouvelle terre à cet endroit. Cette opération peut être répétée au maximum 3 fois durant le même tour d'un joueur.

Le joueur prend la première tuile d'une pile et la révèle. Si c'est un volcan, il peut le placer n'importe où et ensuite tirer une nouvelle tuile. Si c'est une plaine, il la place. Si c'est une forêt ou une carrière, il la place et ajoute des ressources du type de la tuile (bois ou pierre). Il en ajoute autant que de joueurs en jeu et il doit les distribuer sur les forêts/carrières existantes (1 par tuile). La tuile découverte doit toujours recevoir la première ressource.

 Exécution des actions
Le joueur actif peut effectuer l'une des actions suivantes après avoir déplacé ses tribus.

Construire une hutte
Une tuile de plaine ne peut contenir que 2 huttes. Pour construire une hutte sur un emplacement libre il doit avoir sur la tuile 2 tribus et un bois. Le joueur place une hutte en échange du bois, hutte sous laquelle il place une offrande, face cachée, de son choix.

Il est possible d'effectuer 2 fois cette action durant le même tour, si vous possédez 2 fois le couple : 2 tribus et un bois.

Eriger un lieu Saint
Une tuile de plaine peut contenir un seul lieu Saint et rien d'autre. Pour construire une lieu Saint sur un emplacement libre, il doit y avoir sur la tuile 2 tribus et une pierre. Le joueur place un lieu Saint en échange de la pierre.

Accroître sa population
Deux tribus près d'une hutte (sans offrande dessous) peuvent mettre en jeu une nouvelle tribu sur la même tuile.

Il est possible d'effectuer 2 fois cette action durant le même tour, si vous possédez 2 fois le couple : 2 tribus et un hutte.

Piocher une carte
Le joueur pioche une seule carte qu'il pourra jouer quand il le souhaite lors des tours suivants. Il n'y a pas de limite au nombre de cartes en main et lorsque la pioche est vide, on mélange à nouveau la défausse.

 Obtention de points de Mana
Le joueur reçoit un point de Mana par lieu Saint où il est présent. Il faut une tribu de sa couleur sur un de ses propres lieux Saints ou 2 tribus de sa couleur sur un lieu Saint adverse.

Attention, on ne peut dépasser sa limite (poutre), les points excédentaires sont perdus.

Fin de la partie

La partie se termine immédiatement quand un joueur apporte sa 4ème offrande au Temple.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 21 août 2006
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Voici un jeu comme on les aime.

Un très bon jeu alliant placement, actions et une part de hasard qui ravira les joueurs, comme nous, qui aime programmer leurs actions durant leur tour tout en influencant leurs adversaires.

Le choix des différentes actions est très équilibré et chacune à son importance dans la partie. Chacune est simple, il n'y a pas de règle alambiquée qui rechercherait la complexité au détriment du plaisir du jeu.

Il ne faut pas s'en cacher c'est une course, les perdants sont souvent à 1 ou 2 tours de la victoire et pestent contre le vainqueur.

Si vous aimez les jeux où il faut gérer un certain nombre d'actions/déplacements, Mesopotamia est pour vous. Il a tout pour plaire, une règle simple, un matériel léché et un plaisir renouvelé par le tirage des tuiles et des cartes.

 
  • Les tuiles styles Puzzle
  • Des vrais cailloux
  • Simplicité des actions
 
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Xavo

De 6 à 10 parties jouées - 25 décembre 2006
 
Très Bon
  preview

Si vous adhérez à l'esthétique du jeu, vous serez gaté : les tuiles, les pierres (de vrais petits cailloux), les pions en bois de diverses formes... il n'y a rien à redire, tout est soigné (sauf que les tuiles ne rentraient pas dans les emplacements prévus pour la première édition). La règle est claire et vous pourrez même trouver une version anglaise (il n'y a pas de problème pour jouer avec la version allemande).

Le thème du jeu est trés bizarre : la Mésopotamie de l'époque est peu convaincant... néanmoins, l'ensemble est cohérent et il est aisé de rentrer dans le jeu.

Les jeux basés sur la dépense de points d'action (Tikal...) sont souvent des jeux assez tactiques puisqu'il faut optimiser ses dépenses chaque tour pour un gain le plus important possible. Mesopotamia est de ceux-là, mais il est surtout stratégique.

Le jeu est en effet une course au développement : la fin est assez serré et chaque économie de points d'action a une grande importance. La possibilité de réaliser une action spéciale sur toute la surface de jeu où elle est réalisable, participe grandement à économiser des points d'action. De plus, votre développement doit être bien maitrisé pour éviter des pénuries en matières premières, en hommes ou en mana,ressources dont vous n'aurez pas besoin en même temps.

Au début, on reprochera à Mesopotamia de se jouer aux cartes, celles rapportant du mana ou faisant perdre du temps à un autre joueur étant extrémement importantes à la fin. Cela peut toujours arriver que les cartes jouent un rôle essentiel, mais il convient de relativiser cela. En effet, il apparait au fur et à mesure des parties, que celui qui a le plus souvent des bonnes cartes et aussi celui qui a tiré beaucoup de cartes, donc celui qui a dépensé beaucoup de points d'action dans les cartes et donc celui qui a bien optimisé ses autres actions. Le hasard n'y est dans ce cas pour rien.

Le jeu a pour autre qualité d'être intéressant quelque soit le nombre de joueurs.

Mesopotamia est un jeu de développement assez classique dans ses mécanismes, avec un univers assez étrange, mais il est bien pensé, bien fini et intéressant à jouer. A ne pas manquer si, comme moi, vous aimez les jeux avec un système de points d'action.

 
  • Matériel
  • Tactique et stratégique
  • Jouable de 2 à 4
 
  • Thème
  • Tirage des cartes parfois injuste
Aucun commentaireMasquer

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension