Thème du jeu


Au royaume de Myrmes, les colonies des fourmis luttent depuisdes siècles pour dominer leurs voisines..Pour mettre fin à cette guerre, le conseil des reines a décrété qu’unedernière bataille déciderait de la victoire finale. Lancez vos soldatset vos ouvrières à l’assaut du royaume. Remplissez votre réserve,chassez des insectes et placez vos phéromones judicieusement pourconquérir le territoire. Mais surtout, n’oubliez pas de préparer l’hiver !
 

L'avis de LudiGaume

2- De 3 à 5 parties jouées - 19 janvier 2013
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Un jeu Ystari est toujours un événement dans la communauté ludique et ce n'est pas ce nouveau jeu qui va contredire la réussite et la réputation de l'éditeur.

Clairement, c'est un jeu qui est à la hauteur de l'attente.

Myrmes est un jeu de développement et de stratégie exigeant dès le début de partie. D'ailleurs, le jeu ne laisse pas de place au faux départ. Si c'est le cas, vous serez à la traine toute la partie et celle-ci sera un peu ennuyeuse, voir pénible. Donc, Myrmes demande beaucoup d'attention, une réflexion constante et ne laisse pas place à des parties jouées au feeling. Un défaut, non, c'est une des particularité du jeu. Les parties vous offrent un vrai jeu de développement, il faudra faire évoluer votre colonie dans le bon sens et la nourrir pour ne pas être pénalisé. L'interactivité est très bonne car le plateau principal n'est pas extensible et forcément les différentes colonies vont se concurrencer pour les emplacements. Bousculades en fin de partie.

Il est clair que l'on se rend vite compte que le jeu est digne d'une horlogerie suisse, c'est équilibré au millimètre. Clairement un grand Ystari.

Pour le matériel, ces très Ystarien, une structure de règle habituelle, les éternels icônes fonctionnels sur les plateaux de jeu, des plateaux individuels austères mais parfait pour le jeu. Des tuiles un peu plus petites que les cases du plateau de jeu, bizarre. Et enfin une touche de modernité avec les figurines fourmis mais au final, on en fait pas grand chose car elles ne restent pas sur le plateau principal durant la partie. Pourquoi les nourrices sont en bois ? On aurait pu prolonger le thème par des nourrices en figurine. Pas de doute en regardant le matériel, c'est un jeu Ystari, on a l'impression d'ouvrir toujours les mêmes boîtes à travers les années. Peut-être un peu d'audace la prochaine fois, espérons...

Au final, Myrmes est un très bon jeu de stratégie sur un thème différent et bien présent qui mettra à contribution toutes vos neurones pour des parties sans cesse renouvelées.

Un jeu pour joueurs avertis et qui aiment développer différentes stratégies à travers leurs nombreuses parties. Indispensable si ce type de jeu vous attire. Personnellement, c'est un jeu qui ne fera pas partie de mes premiers choix mais dont je ne refuserai jamais une partie. Question de goûts.

Enfin, pour un premier jeu, l'auteur fait fort et offre aux joueurs un très bon jeu. Cela rappelle un peu l'histoire de Caylus, ... Qui sait ?

 
  • Le thème omniprésent
  • Stratégique à souhait
  • Un matériel très Ystarien
  • Un jeu de développement avec une bonne interaction entre les joueurs
  • Un grand jeu Ystari
 
  • Le plateau individuel austère et pas très joli
  • Pas droit à l'erreur en début de partie
  • Les cubes sur le plateau individuel pour les daltoniens
2 commentairesMasquer
 

L'avis de Xavo

Plus de 10 parties jouées - 6 février 2013
 
Top à Xavo
  preview

Une ou plusieurs actions choisies chaque tour, permettant d'obtenir des ressources que l'on va finalement transformer en points de victoire par différents mécanismes en plus ou moins d'étapes : si l'on me demande à quel jeu ressemble le plus Myrmes, je serais bien ennuyé tant il y a de références dans cette catégorie de jeux et en particulier dans le catalogue Ystari.

Myrmes apporte-t-il du neuf ?

Les jeux de ce type varient par leurs mécanismes et la dynamique qu'ils impriment à la partie, leur thème plus ou moins plaqué et parce-qu'ils sont plus ou moins abordables.

Sur ce dernier point, Myrmes se classe clairement parmi les plus exigeants. Sur les 9 tours - 3 tours par an - chaque cube et chaque action comptent et doivent être pensés pour l'année, si ce n'est d'une année sur l'autre (en fin d'année). Sur le plan de la programmation, il me semble aussi exigeant que le vénérable Age of Steam où il n'était pas rare de finir ruiné la première fois. Si la première partie de Myrmes pourra être très longue - et très frustrante car l'on fait plein d'erreurs - les suivantes rentreront aisément dans le temps indiqué sur la boite. Les premiers tours se joueront même très rapidement tant les ouvertures possibles sont maitrisées.

Le thème est plutôt bien rendu pour un jeu de gestion à petits cubes : les mécanismes et les petites fourmis en plastique y contribuent. Pourtant, je n'ai jamais eu la sensation de gérer une fourmilière... surement parce qu'il n'existe pas cette fonction dans une fourmilière ! Aussi parce que le monde suggéré par la magnifique couverture de la boite est féérique alors que le jeu ne l'est pas du tout ou surement encore parce que les objectifs ne correspondent à rien. Il reste que, dans sa catégorie, Myrmes a un thème plutôt présent.

Restons sur le matériel pour préciser qu'il est très fonctionnel (attention à la première édition qui a un soucis d'impression mais qui n'est vraisemblablement plus disponible quand j'écris ces lignes).

Alors, Myrmes apporte-t-il du neuf ? Hors pur jeu abstrait, je ne lui connais pas d'équivalent en terme de durée (courte) et d'exigences (fortes). Myrmes est une course de vitesse avec les autres joueurs car tant les objectifs que le plateau de jeu (qui fournit ressources et points) sont partagés et impliquent d'arriver avant l'autre pour en profiter au maximum. Il me fait de ce point de vue de nouveau penser à Age of Steam où les joueurs sont en concurrence sur les liaisons et pour l'accès aux ressources et où l'optimisation de la gestion est au service d'un développement le plus rapide possible... sans s'épuiser trop vite au risque de rester sur le bas côté à regarder les autres s'envoler vers la victoire.

Lassé de découvrir chaque année des tas de jeux de gestion à petits cubes plus ou moins simples, abstraits ou solitaires, j'étais devenu très réticent quand j'entendais "Tu vas voir c’est une bombe..." car au final si les mécanismes changeaient, je vivais la même expérience de joueurs une fois les premières parties passées. Alors à quoi bon s’embêter ? Autant ressortir un vieux tromblon bien connu que l'on peut apprécier de suite sans subir l'explication des règles et la partie de découverte avant de jouer vraiment.

J'ai accepté de tester Myrmes et j'ai découvert un concentré d'Age of Steam en une heure et en mieux équilibré, concentré qui créé une tension énorme qui augmentera en plus avec votre maitrise du jeu. Voilà ce que Myrmes apporte de nouveau : il bouscule le joueur et lui offre un vécu différent.

Oui, il m'a fallu quelques parties pour dompter Myrmes... mais j'en ai alignées une vingtaine ensuite avant de ressentir une petite lassitude, peut-etre liée a un manque de variété.

 
  • Une course de vitesse où il faut partir à point
  • Trés exigeant
  • Couverture de la boite trés jolie
  • Des parties tendues
 
  • La première partie frustrante
  • Le premier tour devient vite peu passionnant
  • Petite lassitude après 20 parties
Aucun commentaireMasquer

2 commentaires

  1. Fred Frenay 12:07 19.01.2013

    Merci pour cet avis très instructif. ;-)

  2. Tawny 04:05 22.01.2013

    J'adore le jeu, mais j'espère qu'il y aura une version de luxe car meme si le matériel est adéquat il aurait pu etre tellement mieux considérant l'originalité du thème.

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension