Thème du jeu


Après une longue journée de randonnée, vous installez enfin votre bivouac. C’est l’occasion de chanter des chansons et d’observer les petits z’animaux attirés par la lumière, mais…

« Hé ! Mais ce lapin vient d’essayer de me mor… aïe ! » Dans Oh My Brain, défaussez-vous au plus vite de toutes vos cartes pour ne pas vous faire grignoter le cerveau par une Horde de Zomb’animaux !

Vidéo d'ici ou d'ailleurs


Cela ressemble à quoi ?


Oh My Brain - 1
Oh My Brain - 2
Oh My Brain - 3
Oh My Brain - 4
Oh My Brain - 5
Oh My Brain - 6
Oh My Brain - 7
Oh My Brain - 8
Oh My Brain - 9
Oh My Brain - 10
Oh My Brain - 11
Oh My Brain - 12
Oh My Brain - 13
Oh My Brain - 14
Oh My Brain - 15
Oh My Brain - 16
Oh My Brain - 17
 

L'avis de LudiGaume

Plus de 10 parties jouées - 14 juillet 2021
 
Top à LudiGaume
  preview
Avertissement sur ses notations

Le camping sauvage est une activité dangereuse. Gare aux Zomb'Animaux dévoreurs de cerveaux. Soyez le plus rapide à les chasser pour vous sauver. Laisser les autres se faire dévorer !

On adore ce format de boîte et cette série Coffee Break chez Lumberjacks. Tout donne envie de jouer et on adore les ouvrir pour découvrir le matériel de qualité que l'on attend à chaque fois. Et bien, comme d'habitude on est pas déçu. Les cartes, le dé et les portes cartes sont parfaits. L'autre force du jeu ce sont les illustrations. Elles donnent la pêche et même si c'est un jeu où l'on va se faire dévorer le cerveau, les personnages des cartes sont tous plus amusants les uns que les autres. C'est plein d'humour. Quel plaisir ! Bravo à Olivier Derouetteau d'avoir su transcender le thème et en faire une vraie partie de plaisir. Cela aurait pu finir en gore, sanglant, dégoulinant mais non c'est trop amusant. Encore bravo.

C'est un jeu de défausse. En soi, une mécanique très connue. Mais les auteurs sont parvenus à nous créer une mécanique passionnante avec son cimetière. Ce foutu porte carte qui aura une fâcheuse tendance à se remplir au lieu de se vider. Oui, vos adversaires auront parfois l'opportunité d'y ajouter des cartes. Et puis, il y a parfois dedans des cartes qui pourraient vous sauver de la chute et de la perte de cerveau mais interdit de s'en servir directement. Frustration permanente. Mais au fil des parties vous allez apprendre à vous servir du cimetière comme réserve de cartes pour bien terminer la manche. Rien à faire l'expérience est toujours un plus quand il faut survivre aux Zomb'Animaux.

Les petits effets de certaines cartes sont biens pensés et permettent de se sauver ou d'enfoncer le joueur suivant. A vous d'en jouer et d'en abuser. C'est toujours amusant et anime parfaitement la partie. On adore.

Enfin, il y a le dé. En Gaume, on soupçonne Mr Théo Rivière d'être derrière cette petite pique de hasard. Il a son petit effet bien amusant sur la partie et apporte une petite dose supplémentaire d'interactivité. Cas que l'on adore, c'est le joueur qui a la carte la plus haute, le 19, et qui lance le dé et paf se voit devoir rejouer alors qu'il n'a pas ce qu'il faut. Bam, un morceau de cerveau en moins alors qu'il pensait avoir joué le coup de maître. Un moment amusant pour tous et pas rare.

Un jeu aux règles simples avec une belle interactivité qui ne peut que recevoir un Top à LudiGaume tellement chaque partie est amusante, animée et pleine de rebondissements.

Notre jeu de cartes de l'été 2021 avec à ses côtés Velonimo. Deux jeux de défausse bien différents mais tout aussi amusant et passionnant.

Allez on retourne faire du camping, même pas peur !

 
  • Les illustrations hyper réussies
  • Un belle interactivité
  • Règles simples
  • Du hasard, oui mais pour animer la partie
  • Le dé pour un peu plus d'interactivité
 
  • Ce cimetière que l'on n'arrive pas à vider. Grrrr !
Aucun commentaireMasquer

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension