Thème du jeu


Tinners' Trail se passe dans les Cornouailles du début du XIXe siècle et se concentre sur les industries minières de cuivre et d'étain qui rendirent le pays célèbre. C'est durant ce siècle que les Cornouailles sont devenue une des régions minières les plus importantes au monde. Elles produisaient l'étain utilisé dans de nombreux alliages, et le cuivre utilisé pour couvrir les navires de la Royal Navy. C'est la demande pour des pompes à eau plus efficaces dans les mines qui conduisit au développement des engins à vapeur, qui à son tour conduisit aux premiers trains à vapeur. Lorsque l'économie minière des Cornouailles vint à décliner, les habitants se déplacèrent à travers le monde, emportant leurs précieuses connaissances avec eux, aidant à former le monde minier moderne.

Le nom du jeu fait référence aux longues marches que les mineurs devaient faire entre leur domicile et les mines. Le chemin jusqu'à la mine était connu localement sous le nom de "Tinners' Trail".

Cela ressemble à quoi ?


Tinners' Trail - 1
 

L'avis de LudiGaume

De 6 à 10 parties jouées - 18 août 2009
 
Indispensable
  preview
Avertissement sur ses notations

Tinners' Trail est un jeu édité à 1500 exemplaires et donc pas forcément facile à trouver. Mais la bonne nouvelle c'est qu'il va être réédité fin d'année et honnêtement, je comprend pourquoi.

Tinners' Trail est encore un chef d'œuvre d'horlogerie anglaise. Oui pas Suisse car Martin Wallace n'est pas Suisse.

Le jeu offre une mécanique simple au profit du thème. Toutes les actions sont simples, sans ajout de complexité inutile. Mais le tout est équilibré et rend le jeu fluide à merveille. On y retrouve, "Wallace oblige" j'ai envie de dire, une phase d'enchères qui s'avèrent très tendues et très subtiles car l'argent est un bien précieux dans le jeu. Il faudra évaluer au mieux ses coûts d'extraction afin de dépenser le plus possible à chaque manche pour les points de victoire, tout en gagnant des enchères pour construire de nouvelles usines.

Ensuite, on découvre la gestion du temps qui demande beaucoup d'attention sur les développements disponibles et la position de ses adversaires sur cette même ligne du temps. Le choix est crucial car parfois, il est possible de faire 2 développements avant de rendre la main à ses adversaires.

Enfin, "Faites du pâté !" est un clin d'œil à l'histoire et permet de récupérer 1 livre. Et oui, il semble qu'à cette époque on faisait du pâté pour améliorer sa condition.

Un jeu indispensable tellement il est fluide et terriblement prenant. Une petite merveille. Bravo Mr Wallace !

 
  • Simplicité
  • Thème présent
  • La ligne du temps
 
  • Une règle à lecture difficile
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Grunt

De 3 à 5 parties jouées - 7 septembre 2009
 
Sympathique
  preview

Après pas mal d'attente pour pouvoir y jouer au vu de sa distribution limitée, mais des échos toujours positifs, il faut avouer qu'au final, je suis plutôt déçu par Tinners' trail.

Il y a pourtant pleins de petits principes plaisants, et un jeu au final assez fluide (mais mécanique dans son déroulement).

Tinners' trail est rythmé par un système de gestion du temps des plus malins (même si je préfère le côté plus naturel de Thèbes qui ne nécessite qu'une ligne de temps). Il est malin aussi dans le système de pompage et d'inondation, modulant les coûts de ce l'on produit. Le système d'investissement de points est par contre un peu artificiel.

Il y a une bonne pointe de hasard dans la prospection de nouvelles mines, mais vu le calibre et la durée, à priori rien de rédhibitoire. Le hasard des cours est un peu plus gênant pour moi car il conditionne parfois beaucoup les profits.

Wallace ne me convainc toujours pas dans les jeux plus légers (Toledo, Steel Driver...): Tinners' trail a un côté entre 2 tendances sans jamais en choisir une, un thème n'allant pas du tout vers l'évasion (est-ce nécessaire?) qui me le fait voir (assez injustement) comme une imbrication de mécanismes sans âme.

3 parties à 4 joueurs, et je ne pense plus y revenir en fait.

 
  • Le respect du thème
  • Le système de gestion du temps
  • Le système de coûts via l'eau (pompage et inondation)
 
  • Le choix du thème
  • Le côté un peu mécanique de l'ensemble
  • Le hasard des cours
Aucun commentaireMasquer

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension