7 avril 2007 - Nocturnes foréziennes - Avril 2007
Saint Etienne (F)

Dernière escapade au pays de l’ange vert et Mickey 3D.

L’association des nocturnes foréziennes fait partie du décor ludique stéphanois depuis plus de dix ans. Sobrement intitulé « Salon de l’imaginaire », le rendez-vous annuel organisé par l’association est ouvert à toutes sortes d’univers ludiques : jeux de rôle, JCC, grandeur nature, figurines… et bien sûr les jeux de plateau!

Cette année, la convention se tenait les 7 et 8 avril 2007. Le week-end Pascal et un superbe temps sur Saint Etienne (si si) n’ont pas empêché plusieurs centaines de passionnés de venir jouer NON STOP du samedi 9 h au dimanche 18 h.
Assez peu représenté lors des premières éditions des nocturnes, le jeu de plateau prend une place grandissante dans la manifestation.

Pour la 3ième année consécutive, Jacques, Guillaume et Christophe ont tenu de main de maître le stand Jeux de Plateau des nocturnes. L’année dernière, la guest star du stand était Xavo (c’est dire que l’ambiance était glamour). Cette année, l’invité de prestige était Thomas alias Grunt.

Bref, c’est une équipe djeuns et dynamique qui a pu faire découvrir aux différents visiteurs des jeux de toutes sortes.

Un partenariat avec le festival des jeux de Cannes et des sponsors de plus en plus nombreux chaque année (Tilsit, Les éditions du Matagot, Ystari, Repos prod, JsP etc…) ont permis aux nocturnes foréziennes d’organiser un pentathlon du jeu doté de nombreux lots de qualité.

Comme chaque année, le jeu star a été « le fou volant » mais d’autres jeux ont beaucoup été joués : Cash & Guns, Siam, Taluva, Santy Anno, Red Hot Silly Dragon, Deluxe Camping, Jungle, Diaballik, Yspahan, Manilla, Hippogloutons, Du Balai, Coyote, Kezako, Time’s up… (un intrus s’est glissé dans cette liste, sauras-tu le retrouver ?)

Eric Nickerl était présent avec son malin pour la seconde année consécutive. L’année dernière, le prototype de son jeu avait eu beaucoup de succès auprès des visiteurs. Cette année le jeu enfin édité a confirmé que le malin a su conquérir le public stéphanois.

Le prototype de Caylus Magna Carta que Grunt avait apporté dans sa besace a également beaucoup tourné (notamment auprès des organisateurs ;-).

Comme vous le constaterez dans le reportage photo qui suit, les stars se sont succédées aux Nocturnes foréziennes. Strass et paillettes, c’est aussi ça les nocturnes foréziennes !

Guillaume, Jacques et Thomas.

P.S. : Le reportage de l’an passé est aussi sur Ludigaume :
Nocturnes foréziennes 2006

Un reportage de Grunt
Les stars étaient au rendez-vous, comme promis...
Ystari, ou le record du nombre d'affiche au m2
Certains font leur « malin » lors de la mise en place de leur stand!!!
La salle avant l'arrivée des joueurs…
Les jeux du pentathlon : Tikal, Carcassonne, Deluxe Camping, Yspahan, Diaballik, Manilla, Le malin, Expédition Altiplano, Les colons de Catane et Red Hot Silly Dragon. Pour tous les goûts.
Une star incontournable : Le fou volant!
Premières parties de malin qui tournera tout le week-end.
Certains ont le don d'ubiquité : Croc serait-il venu nous faire un petit coucou ?
Cash'n guns en costumes… mais pas les bons.
Darth maul contre Obi wan kenobi ont décidé de laisser tomber le sabre laser pour régler leurs comptes à Diaballik.